COACH - Ange Postecoglou

Je n'ai même pas le temps de me pincer. Depuis que j'ai été nommé, en octobre dernier, je vis une aventure surréaliste. J'ai disputé des Championnats du Monde avec nos jeunes mais ce qui nous attend au Brésil est encore très différent. D'octobre à fin mars, nous ne nous sommes entraînés que six fois mais ici, on parle tous les jours de la Coupe du Monde. C'est le plus grand show sur Terre.
...

Je n'ai même pas le temps de me pincer. Depuis que j'ai été nommé, en octobre dernier, je vis une aventure surréaliste. J'ai disputé des Championnats du Monde avec nos jeunes mais ce qui nous attend au Brésil est encore très différent. D'octobre à fin mars, nous ne nous sommes entraînés que six fois mais ici, on parle tous les jours de la Coupe du Monde. C'est le plus grand show sur Terre. Nous avons cherché le juste milieu. C'est un beau groupe, avec trois équipes qui développent le meilleur football du monde. Après le tirage au sort, j'ai immédiatement précisé que nous ne voulions pas jouer les figurants. Nous respectons nos adversaires mais nous voulons être compétitifs et nous mesurer à ces grandes nations du football. L'idéal serait qu'elles nous sous-estiment mais je crains qu'elles ne le fassent pas. Le Chili, les Pays-Bas et l'Espagne veulent se qualifier pour le second tour mais il n'y a que deux places. Ces trois équipes sont donc sous pression et sont obligées de nous battre, ce qui peut tourner à notre avantage. Quand le peuple australien sera à nouveau sous le charme de son équipe nationale. Cela voudra dire que nous aurons montré quelque chose contre les grands de ce monde. Nous voulons poser au Brésil les jalons de la prochaine grande équipe australienne. Hélas, nous sommes privés de Robbie Kruse (Bayer Leverkusen) et de Rhys Williams (Middlesborough), blessés. Or, ces deux éléments chevronnés étaient déterminants pour l'attaque. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous attarder là-dessus. En plus, cela nous permet de découvrir d'autres jeunes. Pour le moment, nous n'avons pas beaucoup de joueurs qui évoluent au plus haut niveau mais ils peuvent progresser très vite pendant la Coupe du Monde et nous en récolterons les fruits dans les années à venir.Bon à savoir? Tim Cahill est le meilleur buteur de tous les temps de l'équipe nationale d'Australie (31 buts à la clôture du magazine). ? Il est né à Samoa et s'est d'abord produit pour les équipes nationales d'âge. ? Il est le premier Australien à avoir marqué lors d'un Mondial. Il a inscrit deux buts contre le Japon au Mondial allemand de 2006. ? Il est fort de la tête alors qu'il ne mesure que 1m78. ? Il est issu d'une famille sportive. Son frère Chris est capitaine de l'équipe de rugby de Samoa et trois cousins sont professionnels de rugby en Nouvelle-Zélande. ? Il a fait partie des 50 candidats au Ballon d'or, en 2006, lors de sa deuxième saison à Everton. ? Mick McCarthy lui a demandé de se produire pour l'Irlande au Mondial asiatique de 2002 car Cahill a des racines irlandaises. ? Il a inscrit le but le plus rapide de MLS. Le 20 octobre 2013, il a marqué après sept secondes, sous le maillot des New York Red Bulls, face à Houston Dynamo. ? Il était célèbre pour sa façon de fêter ses buts en Premier League : il boxait le drapeau de corner, une idée qu'il avait empruntée à son compatriote Archie Thompson." Nous voulons poser au Brésil les jalons de la prochaine grande équipe australienne. "