Zinedine Zidane (32 ans) a annoncé qu'il mettait fin à sa collaboration avec l'équipe nationale. Officiellement car, déjà avant l'EURO, le médian avait laissé entendre qu'il arrêterait après le rendez-vous portugais. Evidemment, Zizou espérait quitter les Bleus sur un mode majeur et pas après une cuisante élimination face à la Grèce, même si celle-ci a décroché le titre européen.
...

Zinedine Zidane (32 ans) a annoncé qu'il mettait fin à sa collaboration avec l'équipe nationale. Officiellement car, déjà avant l'EURO, le médian avait laissé entendre qu'il arrêterait après le rendez-vous portugais. Evidemment, Zizou espérait quitter les Bleus sur un mode majeur et pas après une cuisante élimination face à la Grèce, même si celle-ci a décroché le titre européen. A chaque fois qu'un ancien champion du monde 98 comme Marcel Dessailly, BixenteLizarazu et LilianThuram a mis fin à sa carrière internationale après le Championnat d'Europe, la question de savoir si Zidane allait suivre le même chemin est revenue, inlassablement. Après quelques semaines de réflexion et de franches discussions avec Raymond Domenech, le nouveau patron de l'équipe de France, le célèbre médian a pris sa décision : il stoppait le compteur à 93 sélections. Ce choix ne faisait plus aucun doute lorsque Canal+ annonça que, le jeudi à 19 h 45, Zidane adresserait un message à la France et cela en clair. Dans son édition du jeudi, l'Equipe, le quotidien sportif qui a toujours entretenu de bonnes relations avec la star du Real Madrid, publiait trois pages sur ses adieux. Trois heures avant le rendez-vous télévisé, Domenech communiquait sa première sélection dans laquelle ne figurait pas le nom du médian, et pour cause, le nouveau sélectionneur savait que le joueur lui avait parlé de son renom. Ce retrait n'est absolument pas étonnant même si, contrairement à Dessailly et Lizarazu, qui n'ont plus leur niveau d'antan, Zidane pouvait encore apporter quelque chose à l'équipe de France. A 32 ans, il n'est pas fini et, à l'EURO, il a encore masqué les carences d'une équipe vieillissante au jeu peu inspiré. La formation hexagonale présente au Portugal n'aurait pas bénéficié de plus de crédit que celui d'un petit Poucet si elle n'avait pas eu Zidane dans ses rangs. Il suffit pour cela de se remémorer ses deux buts in extremis contre l'Angleterre pour s'en convaincre. JAVIER GARRIDO (25 ans), le défenseur espagnol du FC Valence, a été prêté pour une saison à St-Etienne. MARCELOTRAPASSO a été opéré au genou gauche. Le médian argentin de Sochaux s'était occasionné une rupture des ligaments croisés lors de la première journée et son retour à la compétition est prévu dans six mois. Entre-temps, le club sochalien a laissé partir son défenseur Maxence Flachez pour Guingamp (L2). ROMAINROCCHI, le milieu défensif du PSG, a été prêté pour un an à Bastia. SANTOS, l'attaquant tunisien de Sochaux, qui était incertain en raison d'une douleur à la rotule, a joué contre Lyon. BUTEURS : 1. Chamakh (Bordeaux) 3 buts ; Bolf (Auxerre), Frei (Rennes), Keita (Lens), Pagis (Strasbourg) 2 buts. (N. Ribaudo)