Il y a deux ans, Gianfranco Zola avait surpris tout le monde en quittant Chelsea pour Cagliari, alors en Série B. Il voulait s'en aller en beauté en aidant le club de sa Sardaigne natale à remonter en Série A, un pari qu'il mena à bien en un an. Il fallut beaucoup insister mais Zola se laissa convaincre de rejouer encore une saison au plus haut niveau. Une bonne saison puisque Zola inscrivit neuf buts et en offrit une bonne partie à Esposito (16 buts). Il avait un accord pour une saison supplémentaire mais, la semaine dernière, celui qui fêta ses 39 ans ce mardi s'est ravisé.
...

Il y a deux ans, Gianfranco Zola avait surpris tout le monde en quittant Chelsea pour Cagliari, alors en Série B. Il voulait s'en aller en beauté en aidant le club de sa Sardaigne natale à remonter en Série A, un pari qu'il mena à bien en un an. Il fallut beaucoup insister mais Zola se laissa convaincre de rejouer encore une saison au plus haut niveau. Une bonne saison puisque Zola inscrivit neuf buts et en offrit une bonne partie à Esposito (16 buts). Il avait un accord pour une saison supplémentaire mais, la semaine dernière, celui qui fêta ses 39 ans ce mardi s'est ravisé. Un an après Roberto Baggio, le football italien perd à nouveau un artiste. En 1989, l'actuel directeur sportif de la Juventus, Luciano Moggi, l'avait amené à Naples, où il avait été champion aux côtés de Diego Maradona. Arrivé à Parme en 1993, il remporta la Coupe UEFA. A l'époque, il était déjà international. Ses 35 sélections ne reflètent pas son talent mais, comme Baggio, il lui arriva souvent de ne pas s'intégrer au schéma tactique. Mais probablement que son départ en Angleterre en 1996 ne fit pas son affaire surtout au début car les sélectionneurs de l'Italie qui se suivirent, à commencer par le très défensif Cesare Maldini, ont vite fait de l'oublier. Pourtant celui que l'on allait surnommer Magic Box, un surnom qui rend hommage à son talent et à son sens du dribble, joua sept ans à Chelsea, remporta deux Coupes d'Angleterre et la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe. En 1997, il fut élu Joueur de l'Année. Un tel palmarès aurait pu lui valoir un retour en équipe nationale où les médians de haut niveau ne se bousculent pas. D'ailleurs les supporters de Chelsea ne l'ont pas oublié et voici quelques mois le stade était rempli pour le match de gala organisé en son honneur. Il a carrément été la vedette de la soirée alors que les stars ne manquaient pas sur le terrain. Mercredi dernier, alors qu'il était chez le dentiste, il a pris la décision d'arrêter. " Et ce ne fut pas facile ", dit celui qui veut désormais mener une vie normale. Mais on peut bien penser que la dernière blessure dont il a été victime en fin de saison dernière l'a aidé à passer le cap. Alors qu'il espérait revenir en moins d'un mois, il a dû patienter trois fois plus qu'il ne l'espérait. C'était un signe. Zola ne sait pas encore ce qu'il va faire mais toute l'Italie se souviendra de lui comme d'un sportif exemplaire : jamais de polémique, jamais la moindre critique. Avec Zola, c'est le ballon qui parlait. (G. Foutré) KAKHABER KALADZE (27 ans) a prolongé son contrat jusqu'en 2010. Le défenseur géorgien, arrivé du Dinamo Tbilissi à Milan en 2001, était pourtant convoité par Chelsea. Il était encore sous contrat jusqu'en 2007. CHRISTIAN VIERI (31 ans) quitte l'Inter, où il était pourtant encore sous contrat pour un an. Il était arrivé de la Lazio en 1999 et a inscrit 102 buts en championnat. ATTILIO TESSER (47 ans), le nouvel entraîneur de Cagliari, est un débutant en Série A : Il a travaillé au cours des deux dernières saisons à la Triestina qui, l'an dernier, ne l'avait pas laissé partir à Parme. PAOLONEGRO, l'ex-défenseur de la Lazio, a été engagé par Sienne LA LAZIO, qui pourrait affronter Charleroi en Coupe Intertoto, est la première formation de Série A à avoir repris l'entraînement, jeudi dernier. Udinese recommence aujourd'hui. L'AS Rome, Cagliari et Genoa sont en vacances jusqu'au 17 juillet. TRANSFERTS : trois clubs de Série A (Torino, Messina et Genoa), trois de Série B (Pérouse, Salernitana et Crotone) et dix de séries C1 et C2 ne peuvent pas effectuer d'achats. La situation de Torino, Pérouse et Salernitana est inquiétante. Parmi les clubs de séries C1 et C2, on retrouve Venise, Foggia, Reggiana et Côme, qui ont évolué en Série A. Le verdict définitif tombera le 15 juillet. AFFAIRE MEXES : le TAS a interdit à l'AS Rome d'effectuer des transferts jusqu'à fin janvier. Cette sanction fait suite à une plainte d'Auxerre après que son ancien joueur ait rompu son contrat pour rejoindre le club italien. G.Foutré