Je voudrais relater des faits qui m'ont particulièrement touché lors d'un match de mon équipe le 22 novembre dernier. Ce jour-là avait lieu la rencontre de D3 S.K. Tongres-Royal Sprimont Comblain Sports.
...

Je voudrais relater des faits qui m'ont particulièrement touché lors d'un match de mon équipe le 22 novembre dernier. Ce jour-là avait lieu la rencontre de D3 S.K. Tongres-Royal Sprimont Comblain Sports. La direction ainsi que le staff technique du club limbourgeois avait décidé de rendre hommage à Alessandro Crimi, jeune joueur de leur équipe Première, décédé dans la nuit du 15 au 16 novembre dans un terrible accident de circulation. Alessandro n'en était qu'aux prémices de sa vie et de sa carrière de footballeur puisqu'il n'avait que 18 ans. D'origine carolorégienne, le jeune attaquant venait à peine de débarquer de l'école des jeunes du Standard depuis quatre mois afin de se faire les dents dans un cercle ayant opté depuis deux ans (par choix ou par obligation) de donner sa chance à de très jeunes éléments. De plus, Alessandro poursuivait des études universitaires à Liège. Bref, un esprit sain dans un corps sain. Malheureusement, la fatalité du bitume a encore frappé. Tous mes joueurs et moi-même voulons par cet article nous associer à la douleur des proches d'Alessandro pour qui cette disparition a dû être un choc terrible. Il était d'ailleurs un copain d'un de mes joueurs, Ludovic Feyen. Lors du match disputé face à Tongres, j'avais spécialement demandé à mes joueurs d'essayer d'atténuer quelque peu la peine des parents d'Alessandro (présents au match) en leur présentant un spectacle de qualité basé sur la technique et le fair-play. L'avant-match avait un caractère très poignant. L'échauffement s'est déroulé au son de musiques en hommage au jeune joueur. Les footballeurs tongrois portaient dignement un t-shirt blanc avec la photo d'Alessandro sur le torse et floqué du nom de famille et du numéro du joueur dans le dos. Ce fut particulièrement émouvant. Hélas, le spectacle proposé fut indigne des circonstances particulières relatives à ce match. L'agressivité débordante voire la brutalité de nos adversaires ont rendu la pratique du football impossible. L'arbitre fut très conciliant avec les partenaires d'Alessandro. Loin de moi, l'idée de critiquer la prestation de l'homme en noir, j'insisterai plutôt sur le fait que je comprends tout à fait le comportement du referee qui n'a certainement pas voulu trop sanctionner une équipe déjà très affectée par le décès d'un des leurs. Finalement, mes deux joueurs blessés lors de cet affrontement ainsi que le score du match (0-0) représentent vraiment très peu de choses par rapport à la disparition d'un jeune plein de promesses. Je pense sans arrêt aux parents d'Alessandro et cette tragédie m'amène à réfléchir très fortement aux problèmes liés aux accidents de la route. Les week-ends qui ont suivi le crash d'Alessandro, le volant a encore frappé de nombreux jeunes notamment en région liégeoise. L'insouciance de la jeunesse, la fatigue et bien sûr les boissons alcoolisées amènent bien souvent vers l'issue fatale. Je voudrais dire à tous les jeunes qu'ils essaient d'être plus réfléchis et de songer à leurs proches qui, confrontés à ces drames humains, se retrouvent dans une situation de vie foutue. Je peux parler en connaissance de cause car jusqu'à la naissance de ma fille, je me suis moi-même comporté comme un amoureux de la vitesse et à posteriori, je peux m'estimer heureux de m'en être sorti plusieurs fois indemne. En tant que père, je prie de tout c£ur pour que ma fille unique ne se comporte pas à 18 ans comme moi et comme beaucoup de jeunes dès qu'ils se retrouvent sur la route. Un ami personnel a connu ce drame de perdre son fils unique et s'en remettre complètement est impossible. Alessandro, je te souhaite de rejoindre le paradis des sportifs aux côtés d' Ivo Van Damme, Laurent Verbiest, Jean-Claude Bouvy, Ludo Coeck et de bien d'autres encore. Milo Baresa et Edhem Slijvo peuvent encore témoigner du danger de la route car ils en sont sortis vivants... mais à quel prix ! Je m'associe à la peine de toutes les personnes ayant perdu des proches suite à des accidents de la circulation. Courage Monsieur et Madame Crimi. Ciao Alessandro ! Salut l'artiste !