Il est sans doute le moins connu des joueurs du Real Madrid. L'été dernier, lorsque le club champion l'avait rappelé de Getafe où il avait été prêté, on se demandait si c'était dans le but de l'introduire comme monnaie d'échange dans l'une ou l'autre transaction avec le FC Séville ou le FC Valence ? Finalement, pas du tout : RubenDeLaRed a pris ses marques au stade Santiago Bernabeu et a déjà disputé de nombreux matches, dans un rôle de médian récupérateur qui lui sied à merveille. " Mais cela ne signifie pas que je sois incapable de jouer à d'autres places ", spécifie-t-il. " Je peux occuper une position plus avancée, comme médian offensif, mais il est clair que je suis plus à l'aise devant la défense. " Jadis, ...

Il est sans doute le moins connu des joueurs du Real Madrid. L'été dernier, lorsque le club champion l'avait rappelé de Getafe où il avait été prêté, on se demandait si c'était dans le but de l'introduire comme monnaie d'échange dans l'une ou l'autre transaction avec le FC Séville ou le FC Valence ? Finalement, pas du tout : RubenDeLaRed a pris ses marques au stade Santiago Bernabeu et a déjà disputé de nombreux matches, dans un rôle de médian récupérateur qui lui sied à merveille. " Mais cela ne signifie pas que je sois incapable de jouer à d'autres places ", spécifie-t-il. " Je peux occuper une position plus avancée, comme médian offensif, mais il est clair que je suis plus à l'aise devant la défense. " Jadis, FabioCapello l'avait pourtant trouvé trop léger pour ce rôle : il lui reprochait un manque de caractère. " C'était peut-être le cas à l'époque, mais j'étais encore jeune. Mon passage à Getafe m'a fait le plus grand bien. J'ai énormément gagné en agressivité défensive. Cela m'a d'ailleurs valu beaucoup de cartons jaunes : 14 au total, dont neuf dans la Liga. Le rôle d'un médian récupérateur ne se limite toutefois pas à voler des ballons : il faut posséder une bonne relance, pouvoir aider ses défenseurs centraux, s'opposer aux montées des ailiers adverses... " Partir à Getafe, c'était en quelque sorte reculer pour mieux sauter. " Tout à fait. Dans ce club plus modeste, j'ai eu l'occasion de devenir un titulaire régulier. Lorsqu'on s'en va, on ne sait jamais si l'on reviendra un jour, mais dans mon cas, ce choix s'est révélé bénéfique à tous points de vue. Même si certains entraîneurs parfois ont douté de mes capacités, je n'ai personnellement jamais douté de moi. Les offres que j'ai reçues de Tottenham, Valence, Séville et Villarreal m'ont conforté dans cette idée, mais la perspective d'un retour au Real Madrid m'excitait. J'ai surtout envie de gagner des titres. La saison a bien commencé pour moi, mais je sais que j'ai encore beaucoup à apprendre. Après tout, j'aborde seulement ma deuxième saison en Liga. On a coutume d'affirmer qu'il est plus difficile de confirmer que d'arriver au sommet. J'en suis précisément au stade de la confirmation. " SAMUELETO'O (27 ans), qui avait été prié de se chercher un autre club durant l'entre-saison, est devenu le Pichichi de la Liga avec neuf réalisations. Samedi, contre Almeria, il a réalisé un véritable hat-trick en 20 minutes. JOSE ANTONIO CAMACHO, ancien grand joueur du Real Madrid, furtivement entraîneur de ce club mais surtout ancien sélectionneur national, est désormais à la tête d'Osasuna, où il a succédé à CucoZuganda. Il n'est toutefois pas encore parvenu à mettre le train sur les bons rails. Samedi, son équipe a été battue par le Betis Séville et est toujours en position de relégable. PEPGUARDIOLA, qui avait débuté en mode mineur, semble avoir trouvé la bonne formule. Cette semaine, il a signé une double victoire sur un score de 5-0 : à Bâle et contre Almeria. Précédemment, il avait signé un double 6-1, contre Gijon et l'Atletico Madrid. PABLOPIATTI (19 ans), un jeune attaquant argentin, est le transfert le plus cher de l'histoire d'Almeria. Il avait hâte d'être rétabli pour affronter son illustre compatriote LionelMessi samedi, mais reconnaît qu'il n'est pas encore à la hauteur de celui-ci. LAUTAROACOSTA (20 ans), l'ailier gauche argentin du FC Séville, s'est blessé au genou gauche et devrait être indisponible durant trois semaines. Il loupera donc le déplacement au Standard, jeudi prochain. L'ATLETICO MADRID a licencié l'un de ses kinés parce qu'il avait osé demander un maillot à IkerCasillas à l'issue du derby, voici dix jours. VICENTE DEL BOSQUE a ouvert la porte à un retour de Raul en équipe nationale " Parfois, il faut écouter la vox populi ", a-t-il déclaré. DANIEL DEVOS