coach - Diego Simeone (ARG), 28/04/1970

? En 2016, lors de la finale de la CL, il voulait que ses joueurs portent le deuxième maillot au lieu du classique rayé rouge et blanc avec lequel ils avaient perdu la finale en 2014. L'UEFA a refusé.
...

? En 2016, lors de la finale de la CL, il voulait que ses joueurs portent le deuxième maillot au lieu du classique rayé rouge et blanc avec lequel ils avaient perdu la finale en 2014. L'UEFA a refusé. ? Kévin Gameiro a raconté qu'un jour, Simeone lui aurait dit: "Ça m'est égal que tu marques, ton objectif est de récupérer trois ou quatre ballons au numéro 6 adverse". ? Son surnom El Cholo vient de son style de jeu qui rappelle un ancien joueur, Carmelo Simeone, qui avait déjà ce surnom. IN Rodrigo de Paul (Udinese, Ita), Marcos Paulo (Fluminense, Bra). OUT Nicolás Ibáñez (Pachuca, Mex), Vitolo (Getafe), Axel Werner (libre). Formé dès ses treize ans au Real Madrid, Marcos Llorente se voit prêter assez vite au Deportivo Alavés en 2016. Là, il se révèle aux yeux de l'Espagne tout entière en réalisant une saison monstrueuse à tout point de vue. Élu meilleur récupérateur de Liga sur la saison, il s'incline seulement en finale de Coupe du Roi face au Barça. Le joueur revient alors en grandes pompes à la Maison Blanche. Malheureusement pour lui, la greffe ne prend pas et son temps de jeu y est famélique. Transféré chez l'ennemi juré de la capitale ibérique, à l'Atlético, Llorente doit reprendre le flambeau laissé vacant par Rodri. Mais le milieu de terrain est bouché, son adaptation prend du temps. Jusqu'à cette fameuse nuit du 11 mars 2020, face à Liverpool. Ce jour-là, l'Espagnol plante un doublé à Anfield et qualifie les siens pour les quarts de finale de la Ligue des Champions alors qu'ils étaient menés 2-0 en prolongations. Son entraîneur, Diego Simeone est séduit. Casseur de ligne, Llorente est aujourd'hui le véritable lien entre le milieu et l'attaque des Colchoneros.