Les championnats du monde d'Edmonton ne brillent d'aucun éclat particulier: absence de nombreuses vedettes, public peu nombreux, dopage (la Roumaine Termure et la Biélorusse Sologlub sont renvoyées chez elles), résultats très moyens... Côté belge, les records de Belgique des 4x100 mètres masculin et féminin sont l'arbre qui cache la forêt. Kim Gevaert est éliminée en quarts de finale du 100 m et en séries du 200 m; Tom Compernolle termine 16e sur 17 participants sur 5.000 m, à une bonne minute de son record personnel; Jo Van Daele ne réalise que 60m19 au disque, à plus de cinq mètres d'une place en finale; Veerle Dejaeghere termine 8e de sa demi-finale du 1.500 m (4'15''70); Mohammed Mourhit, blessé, abandonne à trois kilomètres du terme du 10.000 m; Jonathan N'Senga parvient à se hisser en demi-finales du 110 m haies mais se dit lui-même déçu de n'avoir fait mieux; Eric Wymeersch ne se quali...

Les championnats du monde d'Edmonton ne brillent d'aucun éclat particulier: absence de nombreuses vedettes, public peu nombreux, dopage (la Roumaine Termure et la Biélorusse Sologlub sont renvoyées chez elles), résultats très moyens... Côté belge, les records de Belgique des 4x100 mètres masculin et féminin sont l'arbre qui cache la forêt. Kim Gevaert est éliminée en quarts de finale du 100 m et en séries du 200 m; Tom Compernolle termine 16e sur 17 participants sur 5.000 m, à une bonne minute de son record personnel; Jo Van Daele ne réalise que 60m19 au disque, à plus de cinq mètres d'une place en finale; Veerle Dejaeghere termine 8e de sa demi-finale du 1.500 m (4'15''70); Mohammed Mourhit, blessé, abandonne à trois kilomètres du terme du 10.000 m; Jonathan N'Senga parvient à se hisser en demi-finales du 110 m haies mais se dit lui-même déçu de n'avoir fait mieux; Eric Wymeersch ne se qualifie même pas pour les quarts de finale du 200 m: il termine 39e sur 50 en 21''17 alors qu'il avait encore couru la distance en 20''60 début juillet aux championnats nationaux. Il affirme ne pas avoir récupéré du voyage mais pour le directeur technique de la ligue flamande, Paul Thijs, ce sont des histoires à dormir debout. "On ne travaille pas assez", dit-il. Le champion olympique grec Konstandinos Kederis remporte le 200 m. Ato Boldon, champion du monde 1997, n'a pas participé à cette épreuve. Il est arrivé trop tard pour confirmer son inscription. Maurice Greene est champion du monde du 100 m pour la troisième fois d'affilée, rejoignant ainsi Carl Lewis dans la légende. Son chrono (9''82) est le troisième de tous les temps. Il affirme qu'il aurait pu battre le record du monde s'il n'avait ressenti une vive douleur aux ischio-jambiers à vingt mètres de l'arrivée. Cette blessure l'oblige à déclarer forfait pour le 200 m ainsi que pour le meeting de la Golden League à Zurich. Donovan Bailey, ex-champion olympique et ex-champion du monde, fait ses adieux à la compétition devant son public. Il est éliminé en demi-finales du 100 m. L'Italienne Fiona May, déjà championne du monde à Göteborg en 1995, renoue avec la victoire à la longueur (7m02). Elle s'impose d'un centimètre devant la Russe Tatiana Kotova, détentrice de la meilleure performance mondiale de l'année. Heike Drechsler, blessée, a été éliminée en séries après un saut nul et un autre à 4m45. Agée de 35 ans, celle qui fut championne du monde à Helsinki voici dix-huit ans et encore championne olympique l'an dernier à Sydney songe déjà à Paris 2003. Le podium du 10.000 m féminin est entièrement éthiopien. La championne olympique Derarta Tulu (31'48''41) devance Berhane Adere et Gete Wami. Le Tchèque Tomas Dvorak (29 ans) remporte son troisième titre mondial du décathlon, égalant ainsi Dan O'Brien. Il s'impose avec un total de 8.902 points, soit le deuxième résultat de tous les temps. La Roumaine Gabriela Szabo, troisième à Sydney, remporte son premier titre mondial sur 1.500 m mais ne termine que huitième d'un 5.000 m très controversé qui voit la victoire d' Olga Yegorova. Suspendue pour dopage à l'EPO, celle-ci ne doit sa présence à Edmonton qu'à une erreur de procédure. La Cubaine Yipsi Moreno (20 ans) est championne du monde du marteau. La recordwoman du monde Mihaela Melinte était absente, le comité olympique roumain l'ayant suspendue à vie pour dopage à la nandrolone. Amy Mbacke Thiam, victorieuse sur 400 m, offre au Sénégal sa première médaille d'or dans l'histoire des championnats du monde. Elle n'était que demi-finaliste à Sydney. La Suisse fait également son apparition au palmarès des championnats du monde grâce à André Bücher, vainqueur du 800 mètres. La République Dominicaine est pour la première fois à l'honneur aussi grâce à Felix Sanchez, vainqueur du 400 m haies messieurs. Le Kényan Kamathi cause la surprise en remportant le 10.000 m. Haile Gebreselassie, qui n'avait plus perdu la moindre course en plein air depuis 1996, termine troisième derrière l'Ethiopien Mezgebu. L'Américain Allen Johnson remporte le 110 m haies. Il avait déjà été champion du monde à deux reprises. Cinquième titre mondial pour l'Allemand Lars Riedl au disque. Seul Sergei Bubka a fait mieux dans une seule discipline. L'Allemand Martin Buss crée la surprise en remportant la hauteur au terme d'une saison très moyenne. Le Kényan Reuben Kosgei remporte le 3000 m steeple. Depuis que cette discipline figure au programme des championnats du monde (1991), c'est toujours un Kényan qui s'est imposé. La Marocaine Bidouane réalise la meilleure performance mondiale de l'année sur 400 m haies. Le Kényan Richard Limo (20 ans) remporte le 5000 m. L'Australien Dimitri Markov s'impose à la perche avec un saut à 6m05. Avant lui, seuls Bubka et Tarasov avaient franchi les 6 mètres. La Russe Olimpiada Iwanova (31 ans) remporte le 20 km marche féminin tandis que le 50 km marche masculin revient au champion olympique Robert Korzienowski. La Russe Tatjana Lebedeva réalise la meilleure performance mondiale de l'année au triple saut (15m25). L'équipe féminine des Etats-Unis remporte le 4x100 m. Le Cubain Ivan Pedroso, qui n'avait pas franchi plus de 8m18 cette année, est champion du monde avec un bond à 8m40. L'Américaine Anjanette Kirkland bat sa compatriote Gail Devers et la championne olympique Olga Shichigina sur 100 m haies.La Russe Natalja Sadova remporte sa première grande victoire au disque.