Gerald Asamoah (22 ans) a effectué ses débuts pour l'équipe nationale allemande mercredi dernier, à l'occasion d'un match amical contre la Slovaquie. L'attaquant de Schalke 04 a même inscrit un but. Il a surtout signé une primeur: il est le premier international de couleur à défendre la vareuse de l'Allemagne réunifiée.
...

Gerald Asamoah (22 ans) a effectué ses débuts pour l'équipe nationale allemande mercredi dernier, à l'occasion d'un match amical contre la Slovaquie. L'attaquant de Schalke 04 a même inscrit un but. Il a surtout signé une primeur: il est le premier international de couleur à défendre la vareuse de l'Allemagne réunifiée. Comme ses coéquipiers de Schalke 04, Asamoah a fêté la victoire en Coupe jusqu'aux petites heures. "Mais je n'avais pas bu une goutte d'alcool. Jouer pour l'Allemagne constitue un honneur". Son sérieux a été récompensé. Rudi Völler l'a titularisé. Asamoah a inscrit le but d'ouverture et lorsqu'il a été remplacé, il a reçu une belle ovation. "Je remercie Dieu d'avoir exaucé mon voeu. Je ne regrette pas d'avoir choisi l'Allemagne", a-t-il expliqué ensuite à la ZDF, la chaîne publique du Sud. Asamoah avait en effet le choix. Né à Mampong, au Ghana, il a émigré en Allemagne à l'âge de douze ans. Il y a retrouvé son père, qui l'avait précédé huit ans auparavant. Asamoah se souvient toujours de sa première impression, en arrivant en Europe: il ne voulait pas sortir de la voiture tellement il faisait froid. Maintenant, il se sent chez lui en Allemagne. Au point qu'en mars, il a été placé devant un choix cornélien: il a été sélectionné pour un match en Aspirants. "J'ai choisi l'Allemagne, bien que mon père préfère le Ghana. Peut-être suis-je ainsi un exemple pour la génération suivante des joueurs de couleur qui vivent en Allemagne, puisque je suis le premier international né en Afrique".Horst Hrubesch s'est montré très satisfait de la première rencontre d'Asamoah. Quelques mois plus tard, le solide attaquant a donc été sélectionné par Völler en personne. S'il est le premier joueur noir à porter le maillot de l'Allemagne réunifiée, il a été précédé par Erwin Kostedde en 1974, puis par Jimmy Hartwig en 1979, du temps de la RFA. Ces deux anciens internationaux sont nés d'une relation entre un soldat américain et une Allemande. L'éclosion d'Asamoah est d'autant plus significative qu'il a des problèmes de santé. Comme le Nigérian Nwanko Kanu, des ennuis cardiaques ont failli mettre un terme à sa carrière sportive. Fin 1998, la Faculté, craignant un infarctus, a conseillé à Asamoah d'arrêter. Le médian offensif n'a pas tenu compte de cet avis. Il est conscient des risques qu'il court. A Schalke 04, le staff médical ne se déplace jamais sans l'appareillage nécessaire. (F. Vanheule)