tactique

Que vaut une formation qui, après avoir disputé les demi-finales de la CL, vend des joueurs à concurrence de 143 millions, dont des piliers comme Alisson, Nainggolan et Strootman ? Le gardien brésilien est remplacé par Olsen, le titulaire de la Suède en Russie. En défense, Florenzi, recule...

Que vaut une formation qui, après avoir disputé les demi-finales de la CL, vend des joueurs à concurrence de 143 millions, dont des piliers comme Alisson, Nainggolan et Strootman ? Le gardien brésilien est remplacé par Olsen, le titulaire de la Suède en Russie. En défense, Florenzi, recule d'un cran jusqu'à ce que Karsdorp prouve qu'il est le back droit idéal. L'entrejeu devrait être très différent. L'international italien Cristante a été un des meilleurs médians de Serie A avec l'Atalanta et a coûté 30 millions. Pastore est le nouveau demi droit et l'AS a cherché à Séville un successeur à De Rossi : l'international français Nzonzi a coûté 25 millions. Devant, Dzeko est resté. Il marque et délivre des passes décisives. Le jeune Turc Under occupe la droite du trio offensif, au détriment de Perotti, et Kluivert, transféré de l'Ajax est à gauche, à la place d' El Shaarawy. L'entraîneur Di Francesco maintient son 4-3-3 avec une circulation rapide du ballon. La plupart des douze transferts entrants s'intègrent bien à ce système mais après tant de changements, l'AS reste un chantier. Radja Nainggolan n'est pas facile à faire oublier. C'est pourtant la mission de Pastore. Le médian argentin a été transféré du PSG, où il était victime de la concurrence. Comme Radja, Pastore préfère évoluer au huit. Il délivre des passes sensationnelles et a un bon tir à distance mais l'Argentin n'est pas animé par la passion qui caractérise Nainggolan.