tactique

Moutinho, Fabinho, ou encore Lemar : l'AS Monaco a vendu quelques pièces importantes de son puzzle de la saison dernière, durant l'été. Cela n'empêche pas Jardim de maintenir le 4-2-3-1 qui lui a permis de décrocher la deuxième place de Ligue 1. Dans les buts, le vice-champion du monde Subasic...

Moutinho, Fabinho, ou encore Lemar : l'AS Monaco a vendu quelques pièces importantes de son puzzle de la saison dernière, durant l'été. Cela n'empêche pas Jardim de maintenir le 4-2-3-1 qui lui a permis de décrocher la deuxième place de Ligue 1. Dans les buts, le vice-champion du monde Subasic, rentré tard de vacances, a (temporairement ?) cédé sa place au Suisse Benaglio. Derrière, l'axe central Jemerson- Glik paraît incontournable tandis que l'on retrouve le champion du monde Sidibé à droite et un nouveau venu, l'Italien Barreca acheté 10 millions au Torino, à gauche. Devant eux, le technicien portugais devrait opter pour la paire Aholou- Tielemans, bien que notre compatriote puisse également évoluer plus haut. Arrivé de Russie, Golovin devrait évoluer en 10, une fois complètement rétabli. Sur les flancs, Chadli fait face à la concurrence de Grandsir et surtout de Rony Lopes, révélation de l'exercice précédent avec 17 buts inscrits. En pointe, le vétéran Falcao est toujours chargé d'alimenter le marquoir. Jovetic et le jeune Pellegri sont des solutions de rechange. Après une première saison d'adaptation compliquée où il a régulièrement fait la navette entre la pelouse et le banc, l'exercice 2018-2019 doit être celui de Youri Tielemans sur le Rocher. Les départs de Fabinho et Moutinho, font désormais de lui un incontournable dans l'entrejeu de Jardim et il est temps de confirmer les possibilités qu'il a notamment laissé entrevoir lors du bel été russe.