Mercredi, j'ai été voir Lens-Caen, match en retard de la sixième journée de L1. Résultat : 1-1. Match nul dans tous les sens du terme ! C'était vraiment une petite rencontre de foot. Comme quoi, il y en a aussi en France. Il n'y a pas que des grandes équipes. J'ai pu visionner Luigi Pieroni, mais force est de constater qu'il évolue dans une équipe malade. Aruna Didane, également Lensois, a marqué mais il joué à 50 % de ses possibilités. Je ne reconnais vraiment plus ces deux joueurs.
...

Mercredi, j'ai été voir Lens-Caen, match en retard de la sixième journée de L1. Résultat : 1-1. Match nul dans tous les sens du terme ! C'était vraiment une petite rencontre de foot. Comme quoi, il y en a aussi en France. Il n'y a pas que des grandes équipes. J'ai pu visionner Luigi Pieroni, mais force est de constater qu'il évolue dans une équipe malade. Aruna Didane, également Lensois, a marqué mais il joué à 50 % de ses possibilités. Je ne reconnais vraiment plus ces deux joueurs. Jean-Pierre Papin a remplacé Guy Roux en début de saison dans le Nord et a donné sa chance à Pieroni mais l'équipe ne tourne vraiment pas. Dommage ! Aruna a du talent mais le club ne parvient pas à l'exploiter. Il est vraiment temps pour lui qu'il parte. Il perd son temps dans ce club... Jeudi, je me suis déplacé à Blegny pour voir les Belges de -16 ans. Ils jouaient deux matches amicaux contre les Irlandais. La première confrontation s'est terminée sur un score vierge, mais je n'y ai pas assisté. La seconde : 1-1. Les conditions climatiques étaient vraiment exécrables. Du vent et de la pluie. Vraiment à la limite de la praticabilité. C'est quand même étonnant que l'Union Belge fasse quand même jouer nos jeunes dans de telles conditions. Le terrain de Blegny n'était vraiment pas bon non plus. Etant donné tous ces problèmes, je n'ai vraiment pas vu grand-chose. En plus, le plus grand talent de l'équipe - Paul-José Mpoku - n'a pas joué. C'est un joueur qui évolue dans les équipes de jeunes du Standard. Tous les plus grands clubs d'Europe le suivent et la plupart étaient là pour le voir évoluer. Pas de chance ! Il a seulement participé à la première rencontre. L'ambiance était sympa mais honnêtement, cette rencontre n'a servi à rien. C'est assez frustrant pour les gamins en plus. Enfin, j'ai eu l'occasion d'y voir Frans Masson, l'ex-patron des cours d'entraîneurs à l'Union Belge et qui est maintenant recruteur pour Feyenoord. Le menu de vendredi : FC Utrecht-Sparta Rotterdam. La rencontre s'est soldée par une victoire... 7 à 1. Le championnat hollandais est attrayant. Il y a quatre ou cinq grands clubs : PSV, Ajax, Feyenoord, AZ et Heerenveen. Et puis quelques équipes du sub-top telles que Groningue, Twente ou encore Roda. Mais le Sparta Rotterdam est vraiment très nul ! C'était catastrophique ! Dans notre championnat, une telle équipe ne rivaliserait qu'avec Dender. C'est dire... Un jeune attaquant belge a joué huit minutes pour Utrecht : Giuseppe Rossini. Kevin Vandenbergh, lui, n'y joue plus du tout. Par contre, Tom Caluwé y fait tous ses matches. Dans le stade, il y avait 25.000 personnes. Juste avant le coup de sifflet, le public scandait le nom de David Di Tommaso. Ce dernier évoluait à Utrecht et est décédé, il y a deux ans, d'une rupture d'anévrisme la veille d'un match. Avant d'arriver en Hollande, il avait joué pour Sedan et Monaco. Régulièrement, le public d'Utrecht chante son nom en souvenir et chaque année, un match de gala est organisé contre Monaco. C'est un gars qui a vraiment marqué le club. Samedi matin, je me suis envolé pour Zagreb dans le but de voir un match et un jeune Croate en particulier. Mais chut... Tout doit rester confidentiel ! C'est important de voir les joueurs évoluer dans leur environnement et avec leurs habitudes. Pour la petite histoire, j'y ai fait une chouette rencontre. J'ai vu Bojo Ban. Il a été pro à La Louvière de 74 à 76, a joué à Namur et a été dirigeant à Charleroi. Chez Les Loups, il a évolué avec LéonSemmeling et les frères Gorez. A Namur en D2, il a joué avec Georget Bertoncello. C'est Ban qui a amené Alexandros Kaklamanos à Charleroi. Il a aussi été le bras droit de Milan Mandaric ! propos recueillis par tim baete par stéphane pauwels