La saison 2003-2004 est sans conteste celle d'Arsenal. Demi-finaliste de la Coupe de la Ligue ûdéfait par Middlesbrough, le futur vainqueur, demi-finaliste de la Cup ûbattu par Manchester United, il a atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions, où Chelsea a eu le dessus et, dimanche, un match nul à Tottenham lui a permis d'être champion d'Angleterre. Arsenal est invaincu en championnat cette saison.
...

La saison 2003-2004 est sans conteste celle d'Arsenal. Demi-finaliste de la Coupe de la Ligue ûdéfait par Middlesbrough, le futur vainqueur, demi-finaliste de la Cup ûbattu par Manchester United, il a atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions, où Chelsea a eu le dessus et, dimanche, un match nul à Tottenham lui a permis d'être champion d'Angleterre. Arsenal est invaincu en championnat cette saison. Thierry Henry s'est distingué chez les Gunners. Déjà élu Professionnel de l'Année la saison passée, il est devenu le roi d'Angleterre : il a marqué 38 buts en 47 rencontres et 29 en 33 matches de championnat. Robert Pires a inscrit 14 buts. Les autres attaquants londoniens n'ont pas franchi le cap des quatre goals. C'est aussi l'année de la continuité. Alors que Chelsea a formé une nouvelle équipe et que United a manqué de stabilité derrière tout en cherchant un successeur à DavidBeckham, Arsenal a reconduit son équipe, avec un seul nouveau, Jens Lehmann, pour remplacer David Seaman, un monument. A Nouvel An, Arsène Wenger, élu manager du mois à trois reprises, a acheté Jose Antonio Reyes, le joueur le plus cher d'Arsenal û 26 millions d'euros. Il a fait ce qu'on attendait de lui : éliminer Chelsea de la Cup. Il n'était évidemment pas qualifié pour la Coupe d'Europe. En défense, Kolo Touré s'est imposé, comme Edu. Arsenal recueille les fruits de sa politique des jeunes. Liam Brady et son staff ont permis au jeune Français Gaël Clichy ainsi qu'à David Bentley et à Germaine Pennant de s'épanouir. Maintenant, ils ont besoin de jouer. Adjoignez la continuité à un nombre peu élevé de blessures et à la renaissance de Dennis Bergkamp et vous obtenez une superbe saison, durant laquelle même l'absence de Vieira û qui a complètement raté les mois d'octobre et novembre û a pu être compensée sans problème. PROMOTION. Norwich et West Brom sont sûrs de rejoindre l'élite. Norwich était descendu en 1995. Il y a deux ans, il avait atteint la finale des playoffs mais l'avait perdue aux penalties. Il est en tête du championnat depuis la Noël. West Brom est monté il y a deux ans, redescendu la saison passée et remonte donc. Dans la lutte pour les playoffs, Millwall, l'équipe de Bob Peeters, a fait une mauvaise affaire en perdant deux fois à domicile. Par contre, le Crystal Palace de Nico Vaesen a signé un six sur six. RONATKINSON doit démissionner d' ITV, pour le compte de laquelle il commente la Ligue des Champions. Après Monaco-Chelsea, Il a fait des commentaires racistes. Il a présenté ses excuses mais a démissionné quand même. On n'a pas entendu son commentaire en Angleterre mais Outre-Manche. BUTEURS : 1. Henry (Arsenal) 29 buts ; 2. Shearer (Newcastle) 22 ; 3. Saha (Man. United) 19 ; 4. Van Nistelrooy (Man. United) 18 ; 5. Forssell (Birmingham) 17.(P. T'Kint)