" Ce qui compte, ce sont les victoires, les titres mondiaux. Chaque heure, chaque jour, chaque semaine. La deuxième place ne suffit pas à Ferrari. " En novembre 2014, Maurizio Arrivabene (61 ans) a placé la barre très haut, en succédant à Marco Mattiacci à la tête de l'écurie. La Scuderia Ferrari avait été championne du monde avec Kimi Räikkönen sept ans plus tôt, pour la dernière fois. Les cinq titres d'affilée de Michael Schumacher, de 2000 à 2004, n'étaient déjà plus qu'un vague souvenir.
...