Vision tactique

Pas de système favori, fait en fonction du matériel à sa disposition et de l'adversaire. Aime la flexibilité et le foot soigné, la circulation, la simplicité et la créativité mais pas les dribbleurs. Veut que son équipe soit équilibrée. Mise sur une bonne organisation, de la clarté, un bon placement et un football compact. Ne se laisse pas guider par ses tripes, ne prend pas de risques inconsidérés. Travaille de façon linéaire.
...

Pas de système favori, fait en fonction du matériel à sa disposition et de l'adversaire. Aime la flexibilité et le foot soigné, la circulation, la simplicité et la créativité mais pas les dribbleurs. Veut que son équipe soit équilibrée. Mise sur une bonne organisation, de la clarté, un bon placement et un football compact. Ne se laisse pas guider par ses tripes, ne prend pas de risques inconsidérés. Travaille de façon linéaire. Etienne Borré, l'un de ses entraîneurs à Diegem et qui " possédait l'art de bien tenir les jeunes en leur laissant suffisamment de liberté ". Jusqu'à la saison dernière, fut considéré comme trop gentil mais sait tenir tête et taper du poing sur la table. N'aime pas les familiarités. Est décrit comme un homme qui fait partie de son groupe. Force le respect mais fait preuve de chaleur humaine. Toujours très apprécié de ses joueurs. Marié à Sylviane Peeters, qui tient un magasin d'articles pour enfants à Diegem, où ils vivent. Père de Pieter (30), Katrien (28) et Wietse (23). As de la méthode et de la méthodologie. Prépare minutieusement ses entraînements. Ce n'est pas un amuseur public, il n'improvise pas, ne tape pas sans cesse sur le même clou mais tente de résoudre les problèmes d'actualité avec méthode. Mise beaucoup sur l'efficacité. Fait peu de sport à cause d'une hanche artificielle. Très disponible, pas du tout prétentieux. Donne son avis avec raffinement et délicatesse. Plein d'humour subtil. Très attentif à sa famille. Fier de ses deux petits-enfants. Se retrousse les manches pour bricoler ou travailler dans le jardin. Aime se promener à moto. Souvent debout pour donner ses instructions mais n'est pas spécialement nerveux. Tenue sportive à l'entraînement, costume-cravate en match. Est souvent étiquetté comme ennuyeux car n'est pas un showman ni un extraverti. N'emballe rien, fournit la matière telle quelle. Ses derniers mots avant la finale de Coupe de Belgique remportée par La Louvière face à Saint-Trond : " Je n'ai jamais vu un canari manger un loup... " Licencié en traduction-interprétariat. Parle plusieurs langues. Un homme qui n'a rien à cacher, poli, respectueux. Un travailleur qui comprend parfaitement l'attrait du monde footballistique. " On est un homme avant d'être un entraîneur ou un joueur ".