Il fut un temps où les meilleurs jeunes honoraient leur premier contrat pro au sein du club qui les avait formés. Aujourd'hui, à peine teenagers, la plupart font déjà l'objet d'une cour assidue de la part d'entités étrangères. Pour la Belgique, le danger est longtemps venu de ses voisins du nord et du sud. C'est ainsi que des joueurs en herbe comme Jan Vertonghen et Thomas Vermaelen, formés au Germinal Beerschot, avaient abouti à l'Ajax et que KevinMirallas et Eden Hazard, qu...

Il fut un temps où les meilleurs jeunes honoraient leur premier contrat pro au sein du club qui les avait formés. Aujourd'hui, à peine teenagers, la plupart font déjà l'objet d'une cour assidue de la part d'entités étrangères. Pour la Belgique, le danger est longtemps venu de ses voisins du nord et du sud. C'est ainsi que des joueurs en herbe comme Jan Vertonghen et Thomas Vermaelen, formés au Germinal Beerschot, avaient abouti à l'Ajax et que KevinMirallas et Eden Hazard, qui avaient fait respectivement leurs classes au Standard et à Tubize, avaient rallié Lille. Depuis quelques années, le péril vient toutefois de plus en plus de l'Angleterre aussi. Manchester United avait déconcerté pas mal de monde en offrant un contrat d'aspirant au jeune Anderlechtois Floribert Ngalula Mbuyi, frère cadet de Gabriel, mieux connu chez nous sous le surnom de Junior. Si celui-ci transita par les équipes d'âge des Mauves avant d'obtenir sa chance en Première en 2003-04 (et d'être arrêté en définitive suite à une grave blessure au genou), Flori, lui, était passé sans transition des -16 du RSCA chez les Mancunians en raison de ses bonnes prestations à un tournoi de Viareggio. S'il a fait long feu chez les Red Devils (il milite à présent au Sparta Rotterdam), ceux-ci n'en ont pas moins toujours continué à prospecter sur le sol belge, comme en témoigne leur récent flirt avec Steven Defour (cf p. 10) ou encore l'engagement de Ritchie De Laet, quasiment inconnu chez nous avant son passage à Old Trafford en janvier dernier. Les clubs londoniens ne demeurent pas en reste non plus. La preuve par la présence d'Arsenal au Parc Astrid, samedi dernier, à l'occasion du choc entre les deux Sporting. L'objet de leur sollicitude ? Romelu Lukaku, qu'ils avaient déjà dans le collimateur il y a quelques mois, au même titre que Chelsea. Les Blues avaient d'ailleurs fait le forcing, au début de cette année, pour enrôler Rom avant ses 16 ans. Les arguments financiers des Anglais étaient très alléchants : un million d'euros pour le principal intéressé et sa famille ainsi qu'un emploi pour ses parents. Finalement, le RSCA a versé un demi-million contre la promesse d'un engagement de trois ans. Un placement en or, assurément, puisque le fils aîné de Roger défraie la chronique en faisant des émules. Deux de ses ex-partenaires chez les -21 et attaquants comme lui, viennent à leur tour de signer un premier contrat pro au stade Constant Vanden Stock : Bruno Barras pour trois ans et Ziguy Badibanga, pour deux ans. Courtisé pour sa part par deux autres clubs londoniens, Fulham et West Ham, le jeune international belgo-congolais, a lui aussi choisi la voie de la sagesse. par bruno goversLukaku a montré le bon exemple : les jeunes doués restent à Anderlecht !