Jusqu'à présent, la campagne de transferts du Cercle a été paisible. Suite au départ prévisible mais tardif de Stijn De Smet, il va sans doute enrôler un... arrière droit.
...

Jusqu'à présent, la campagne de transferts du Cercle a été paisible. Suite au départ prévisible mais tardif de Stijn De Smet, il va sans doute enrôler un... arrière droit. Outre De Smet, les réserves Bram Vandenbussche (défenseur central), Patrick Lane (gardien), Wouter Artz (arrière gauche) et Kristof Snelders (attaquant) sont partis. Kanu, loué par Anderlecht au second tour, est retourné au stade Constant Vanden Stock mais il y a de fortes chances que l'avant soit remis à la disposition du Cercle dans le courant du mois d'août. On enregistre deux nouveaux : le défenseur gauche Bernt Evens et l'avant-centre monténégrin Bojan Bozovic. Le gardien Rubin Dantschotter est revenu de Beveren. Bram Verbist reste titulaire au but mais il a deux concurrents : Jo Coppens et Dantschotter. Glen De Boeck souhaite poster Frederik Boi dans l'entrejeu mais comme Dejan Kelhar n'a pas encore satisfait à l'arrière droit, il ne s'est pas encore exécuté. Le duo central très complémentaire Denis Viane- Anthony Portier entame le championnat. Le chevronné Igor Gjuzelov constitue une alternative fiable, Kelhar se bat contre lui-même. Evens entamera peut-être la saison à l'arrière gauche. Vusa Nyoni, blessé pendant la préparation, peut également être aligné au milieu gauche. Devant la défense, Sergiy Serebrennikov et Tony Sergeant restent des premiers choix, Arnar Vidarsson constituant une solution de rechange. Thomas Buffel va recevoir pleinement sa chance au numéro dix. De Boeck estime que Boi est également un candidat à ce poste. A droite, Honour Gombami peut se ressaisir et de l'autre côté, Oleg Iachtchouk constitue une certitude. Le noyau A recèle deux jeunes médians talentueux, tous deux internationaux chez les jeunes : Lukas Van Eenoo et Jonas Buyse. Le transfert de Bozovic constitue une nouvelle tentative de pallier le départ de Tom De Sutter à Anderlecht en janvier dernier. Dans les matches amicaux, le Monténégrin n'a pas rechigné au travail, il s'est bien démarqué et a conservé le ballon quand il le fallait. Son style rappelle celui de De Sutter. Reste à voir s'il marque aussi aisément. Dominic Foley est une alternative et le troisième avant est Yang Wang. Ce jeune Chinois est fort, rapide mais ne s'intègre absolument pas à la tactique occidentale. Il est difficile à diriger puisqu'il ne parle que chinois. Jusqu'à présent, il a surtout été aligné sur le flanc droit. La vente de De Smet constitue une perte sèche de talent individuel pour le Cercle. Il s'agira de former une équipe encore plus soudée pour la compenser. Ce départ peut évidemment augmenter le rendement de Gombami et de Buffel, deux éléments qui, à leur manière, s'infiltrent et marquent mais qui ont souffert, comme De Smet, des changements fréquents la saison passée. Buffel a reçu la clarté souhaitée et sa place de prédilection : en soutien d'un avant-centre et appuyé par deux médians défensifs. Pendant la préparation, il affichait une condition physique nettement supérieure à celle qu'il avait il y a un an. Le niveau du Cercle, pensionnaire du ventre mou ou du subtop, dépendra largement de Bozovic, car le poste de seul avant est crucial dans le style de jeu de De Boeck : il est le pion autour duquel l'équipe s'articule offensivement. Le Cercle a un début de calendrier très difficile : il rencontre le top cinq de la saison écoulée lors des huit premiers matches. par christian vandenabeele