Lorsque vous êtes arrivé au Standard en 1998, le club connaissait des soucis financiers et le centre d'entraînement, sur les hauteurs Sart-Tilman, avait mauvaise mine. Il existe des parallèles entre Liège et Anvers.

LUCIANO D'ONOFRIO : En effet, et ils sont nombreux. Le stade de Sclessin s'apprêtait à accueillir l'EURO 2000, mais n'était pas encore terminé. Quant au centre d'entraînement : j'ai découvert un complexe dans un état lamentable. Les terrains étaient en piteux état, les vestiaires étaient dans un état de délabrement avancé. Aujourd'hui, tout le monde a l'impression que nous sommes allés ...