Le mois d'avril est normalement synonyme de play-offs. La Coupe de Belgique est terminée et on a un trophée ou l'assurance d'être qualifié pour les poules de l'EL. L'Antwerp devait négocier les contrats pour la saison prochaine. C'est ce qu'il est en train de faire, mais de nombreux facteurs restent incertains : quand va débuter la saison prochaine, quel ticket européen le Great Old obtiendra-t-il et y aura-t-il quand même une finale de la Coupe ?

Laszlo Bölöni a fait comprendre qu'il avait achevé son travail, dans une interview accordée à M4 Sport (Hongrie). La finale de la Coupe aurait été un bel adieu. Il peut toujours rester s'il est disposé à placer d'autres accents sportifs, mais le club a également une liste de successeurs. Ivan Leko y figure certainement.

La prolongation de contrat de Dieumerci Mbokani est une priorité, celle de Koji Miyoshi est déjà réglée. L'Antwerp n'a pas levé les options sur Jens Teunckens ni Amara Baby, qui s'en vont. Autres dossiers : Arslanagic, Bolat, Defour et Mirallas, tous en fin de contrat. Avant la pandémie, leurs exigences étaient très éloignées de ce que l'Antwerp était disposé à accorder. La crise va-t-elle les rapprocher ? La construction de la tribune 4 se poursuit, peut-être avec plus de latitude quant au délai. Les premiers signaux européens pour la saison prochaine font état de tours préliminaires en septembre. Ça laisserait un certain délai pour les contrôles de l'UEFA.

Le mois d'avril est normalement synonyme de play-offs. La Coupe de Belgique est terminée et on a un trophée ou l'assurance d'être qualifié pour les poules de l'EL. L'Antwerp devait négocier les contrats pour la saison prochaine. C'est ce qu'il est en train de faire, mais de nombreux facteurs restent incertains : quand va débuter la saison prochaine, quel ticket européen le Great Old obtiendra-t-il et y aura-t-il quand même une finale de la Coupe ? Laszlo Bölöni a fait comprendre qu'il avait achevé son travail, dans une interview accordée à M4 Sport (Hongrie). La finale de la Coupe aurait été un bel adieu. Il peut toujours rester s'il est disposé à placer d'autres accents sportifs, mais le club a également une liste de successeurs. Ivan Leko y figure certainement. La prolongation de contrat de Dieumerci Mbokani est une priorité, celle de Koji Miyoshi est déjà réglée. L'Antwerp n'a pas levé les options sur Jens Teunckens ni Amara Baby, qui s'en vont. Autres dossiers : Arslanagic, Bolat, Defour et Mirallas, tous en fin de contrat. Avant la pandémie, leurs exigences étaient très éloignées de ce que l'Antwerp était disposé à accorder. La crise va-t-elle les rapprocher ? La construction de la tribune 4 se poursuit, peut-être avec plus de latitude quant au délai. Les premiers signaux européens pour la saison prochaine font état de tours préliminaires en septembre. Ça laisserait un certain délai pour les contrôles de l'UEFA.