Après neuf ans aux Pittsburgh Steelers et un échec de quelques mois aux Oakland Raiders, Antonio Brown semblait sur la bonne voie. Le 7 septembre, il tombait d'accord avec les New Engeland Patriots, qui lui offraient 13,5 millions pour une saison et une prime à la signature de 8 millions. Deux jours plus tard, le club du Massachusetts était prêt à ajouter 18 millions pour une saison supplémentaire. Avec la bénédiction du quarterbackTom Brady, prêt à accueillir provisoirement son nouvel équipier chez lui. Mais le 11 sept...

Après neuf ans aux Pittsburgh Steelers et un échec de quelques mois aux Oakland Raiders, Antonio Brown semblait sur la bonne voie. Le 7 septembre, il tombait d'accord avec les New Engeland Patriots, qui lui offraient 13,5 millions pour une saison et une prime à la signature de 8 millions. Deux jours plus tard, le club du Massachusetts était prêt à ajouter 18 millions pour une saison supplémentaire. Avec la bénédiction du quarterbackTom Brady, prêt à accueillir provisoirement son nouvel équipier chez lui. Mais le 11 septembre, Brown était accusé d'agression et de viol par l'ex-gymnaste Britney Taylor.Il niait et continuait à s'entraîner. Le coach, Bill Belichick l'alignait tout de même mais dans les médias, la vie privée du wide reciever aux cinq enfants était étalée au grand jour. Et le portrait que Sports Illustrated dressait de lui était peu flatteur. " C'est un athlète qui vit comme une rock star. Il a grandi dans la pauvreté et dans l'anonymat à Miami mais maintenant qu'il est riche, il prend tout le monde de haut et prend un malin plaisir à porter préjudice, à menacer ou à attaquer les gens. " Le magazine sportif américain a parlé à plus de vingt ex-employés, connaissances ou ex-équipiers de Brown. Certains d'entre eux sont même en procès avec lui. Il s'est aussi intéressé aux rapports des tribunaux et a consulté les procès verbaux dressés par les services de police de trois états différents. Rien qu'à Pittsburgh, en quatre ans, la police a dû intervenir trois fois suite à des disputes avec Chelsie Kyriss, la mère de trois de ses cinq enfants. A Hollywood, une femme a été blessée au cours d'une bagarre avec le joueur. Elle a retiré sa plainte quelques jours plus tard parce que, selon le magazine, Brown aurait acheté son silence. Comme souvent. Au cours des dernières années, les plaintes d'entraîneurs, diététiciens, cuisiniers, artistes et assistants personnels à l'encontre de leur ancien patron ont été légion. Il est millionnaire et s'achète une montre de Richard Mille à 170.000 euros mais leur doit de l'argent. Souvent des montants ridicules qu'il refuse de payer. " Il a fondamentalement un problème ", dit un ex-employé. " Il pense qu'il ne doit rien aux gens qui travaillent dur. " En mars 2019, après neuf ans à Pittsburgh, il avait signé aux Oakland Raiders mais en cours de préparation, il avait manqué dix des onze entraînements. Officiellement parce qu'il était blessé mais, selon les connaisseurs, les New England Patriots voulaient le reprendre. Même une amende de 48.000 euros ne l'a pas impressionné : il a publié la lettre recommandée du club sur son compte Instagram.