Six sur neuf: deuxièmes derrière la Bulgarie, qui affiche un brillant neuf sur neuf, les Diables Rouges restent en course pour l'EURO 2004 et peuvent même assurer leur deuxième place, synonyme de playoffs, s'ils battent la Croatie à Zagreb le 20 mars. Le temps d'un premier bilan pour Aimé Anthuenis: "J'ai dû remplacer les joueurs qui ont tiré un trait sur l'équipe nationale. Ce rajeunissement est réussi. Sur...

Six sur neuf: deuxièmes derrière la Bulgarie, qui affiche un brillant neuf sur neuf, les Diables Rouges restent en course pour l'EURO 2004 et peuvent même assurer leur deuxième place, synonyme de playoffs, s'ils battent la Croatie à Zagreb le 20 mars. Le temps d'un premier bilan pour Aimé Anthuenis: "J'ai dû remplacer les joueurs qui ont tiré un trait sur l'équipe nationale. Ce rajeunissement est réussi. Sur le plan offensif, nous avons souffert. Consultez les classements des meilleurs buteurs et des assists: on y trouve peu de Belges. En plus, les Mpenza et Bob Peeters se sont blessés". La Belgique a peiné face à Andorre: "Comme la Bulgarie après nous ou l'Allemagne contre les Féroé. Nous avons patiemment fait circuler le ballon et pallié le forfait de Peeters alors que nous nous étions entraînés toute la semaine en fonction de lui, avec Sonck et Buffel ainsi qu'un De Cock très libre. L'Estonie a été excellente en première mi-temps mais notre défense a été bonne, comme De Vlieger, qui n'avait pas été sollicité à Andorre". L'éclosion de Buffel est un point positif. "Il est quand même fatigué, ce qui est normal avec son calendrier. J'ai failli le remplacer mais sa sûreté balle au pied m'a incité à le laisser au jeu. J'ai aussi des paires de qualité: derrière, Simons- Valgaeren. Ils ont été impeccables en Estonie. Timmy est titulaire. A gauche, je mise sur les automatismes de Goor et Dheedene et dans l'axe sur la paire Baseggio- Vanderhaeghe. Walter a montré ce dont il était capable, comme avec Anderlecht en Ligue des Champions, avant d'être blessé. Il a besoin de beaucoup d'entraînement. En forme, il est incontournable". A droite, le sélectionneur tâtonne. "J'ai deux nouveaux. De Cock a cherché ses marques sur le petit terrain d'Andorre mais a été bon en Estonie. Peter Van Houdt a dû rectifier sa position en perte de balle mais c'est déjà arrivé à Bart de l'autre côté". En pointe, la paire Buffel-Sonck s'est montrée très travailleuse et le Genkois a marqué deux buts. "Ils peuvent se relayer en pointe. Ils manquent peut-être de puissance mais leur vitesse et leur technique compensent ce handicap". (P. T' Kint)