Comment avez-vous vécu l'annonce de l'arrêt de la diffusion ?
...

Comment avez-vous vécu l'annonce de l'arrêt de la diffusion ? La direction m'avait prévenu que l'Europa League n'était pas la priorité mais qu'il y aurait toujours des rendez-vous foot la saison prochaine. La direction a été claire avec moi et j'ai perçu ça comme une marque de confiance et de respect. La prolongation de la Champions League reste une excellente nouvelle. Nous n'avons pas à nous plaindre. Vu le nombre de matches qu'il nous reste à couvrir cette saison (Europa League, Coupe de Belgique, ...), je n'ai pas le temps de me lamenter. J'ai grandi durant ces neuf années, j'aurai toujours des liens avec l'Europa League mais travailler sur d'autres projets est le lot de chaque personne. Je ne vis pas dans le passé. L'an dernier, trois clubs belges étaient en 16es de finale. Cette année, c'est moins glorieux... Même si Zulte a connu un parcours décevant, il y a quand même eu de bons moments. Et la seconde partie de compétition s'annonce excitante, notamment grâce au mercato. Batshuayi et Musonda ont été intégrés aux listes de Dortmund et du Celtic. L'Atlético de Carrasco et le Naples de Mertens ont été reversés de la Champions League. Il y aura de belles affiches dès les 16es de finale. On va d'ailleurs proposer Marseille-Braga et Naples-Leipzig. Des téléspectateurs nous ont demandé pourquoi on ne diffusait jamais les Français. La raison était simple : les matches de Zulte étaient programmés en même temps. On finira la soirée avec un résumé de Dortmund-Atalanta, qui concerne Batshuayi et Castagne. Cet ancrage avec les Belges est important. C'est pour cette raison que j'espère qu'on pourra conserver la Coupe de Belgique. La proximité est une donnée importante. Proposer une affiche internationale, c'est top mais un Bruges-Standard intéresse aussi beaucoup de gens. Qui sera en finale de l'Europa League ? Oulalala ! (elle réfléchit) Je vois bien l'AC Milan, Arsenal, Dortmund ou Naples. Allez, je mise sur une finale 100 % italienne. La Coupe du monde approche. Vous assurez une nouvelle fois un suivi quotidien de la compétition pour le JT de RTL ? Si on me le propose, j'accepterais avec grand plaisir. Travailler pour le JT est une belle expérience, qui me permet de collaborer avec Serge Vermeiren et d'autres équipes. Une Coupe du monde s'adresse aux footeux et aux non-footeux et il y a donc beaucoup de sujets différents à mettre en avant.