On comprend difficilement qu' AnnWauters n'ait jamais été élue Sportive de l'Année... Mais elle a réalisé ses plus beaux exploits sous le maillot d'équipes étrangères, et doit faire face à la concurrence de filles comme JustineHenin, KimClijsters et KimGevaert, beaucoup plus médiatisées. " Peu importe ", relativise-t-elle. " En sports collectifs, les trophées individuels passent au second plan. J'ai été élue à qua-tre reprises Joueuse européenne de l'Année, mais mon plus beau souvenir, c'est la conquête de ma première Euroligue avec Valenciennes ".
...

On comprend difficilement qu' AnnWauters n'ait jamais été élue Sportive de l'Année... Mais elle a réalisé ses plus beaux exploits sous le maillot d'équipes étrangères, et doit faire face à la concurrence de filles comme JustineHenin, KimClijsters et KimGevaert, beaucoup plus médiatisées. " Peu importe ", relativise-t-elle. " En sports collectifs, les trophées individuels passent au second plan. J'ai été élue à qua-tre reprises Joueuse européenne de l'Année, mais mon plus beau souvenir, c'est la conquête de ma première Euroligue avec Valenciennes ". Si le critère est le rôle d'ambassadeur joué à l'étranger, on comprendrait mal qu'Ann n'obtienne pas, un jour, le Trophée national du mérite sportif. Car, hors de nos frontières, elle est unanimement reconnue. Peut-être pourra-t-elle y prétendre lorsqu'elle aura qualifié l'équipe nationale pour les Jeux Olympiques de Pékin, en 2008. C'est son rêve ultime : " La tâche s'annonce difficile, mais les jeunes se sont qualifiées pour le Championnat du Monde. Alors, pourquoi pas ? On a en tout cas bénéficié d'un tirage au sort favorable pour le Championnat d'Europe 2007, qui constituera une première étape sur la route vers Pékin. Quatre pays présents à l'Euro sont au-dessus du lot : la Russie, l'Espagne, la France et la Tchéquie. Il faudra essayer de prendre la cinquième place. C'est faisable. Je crois qu'on a vraiment quelque chose de bien à faire, l'été prochain ". Ann ignore encore de quoi son été sera fait au niveau des clubs, mais elle sera présente en Italie, fin septembre - début octobre, avec les Cats belges. Pour le plus grand plaisir de LaurentBuffard, l'entraîneur de Valenciennes qui est également, depuis cette campagne, le sélectionneur de l'équipe nationale belge : " J'espère qu'Ann sera présente le plus tôt possible, afin de participer à une partie de la préparation. Cette année, elle nous a rendu service lors du tournoi qualificatif en arrivant le 1er septembre, mais s'il faut de nouveau l'intégrer en dernière minute, ce sera difficile à l'Euro. L'idéal serait qu'elle n'aille jouer ni en Corée, ni en WNBA, mais ce sera difficile de la convaincre : elle veut toujours des matches. C'est une joueuse qui a atteint un niveau rarement égalé en Europe sur le plan technique et physique, mais elle n'a pas beaucoup de temps pour travailler et progresser davantage, car elle joue énormément. Et, à force d'enchaîner les compétitions, elle manque parfois un peu de fraîcheur ". IgorGrudin, son coach à Samara, estime pourtant qu'Ann progresse : " Par rapport à son arrivée chez nous en 2004, elle est encore devenue plus rapide, participe davantage au jeu et a amélioré son adresse. Et surtout, elle a amélioré sa défense. Elle a aussi appris à diriger ses coéquipières. Ce qui ne gâte rien, c'est une fille charmante : disciplinée, toujours à l'heure et de bonne humeur. J'espère qu'elle restera chez nous la saison prochaine, mais ce sera à elle de décider ". EdwigeLawson, la distributrice française de Samara, est la coéquipière d'Ann depuis six saisons. Elle l'avait déjà connue à Valenciennes : " C'est la meilleure joueuse européenne, avec MariaStepanova, qui joue aussi à Samara. Ce qui la rend supérieure aux autres ? Elle est très technique, commet peu d'erreurs, shoote toujours à un bon pourcentage. Elle est rapide pour sa taille, se mêle facilement aux contre-attaques et est également capable de tirer de l'extérieur. C'est une joueuse très complète. Je suis contente de me retrouver en sa compagnie à Samara, car elle a toujours le sourire. Dans la ville même, il n'y a pas grand-chose à faire, mais si l'ambiance est bonne au sein de l'équipe, c'est le principal ". Ann espère accrocher une nouvelle Euroligue à son palmarès. " Notre défaite en finale, l'an passé, nous est restée en travers de la gorge. Nous avons à c£ur de reprendre notre titre. Et après ? On verra. C'est ma dernière année de contrat. En principe, le club va déménager vers Moscou. On s'appelle déjà CSKA. Pour l'instant, il est trop tôt pour envisager l'avenir. Ce qui est sûr, c'est que je me plais beaucoup dans cette équipe. L'ambiance est géniale et c'est très important dans un sport collectif, car on est souvent en déplacement et on passe beaucoup de temps ensemble ". DANIEL DEVOS