Liverpool ne va pas bien. Sur l'ensemble de la saison dernière, les Reds avaient perdu deux matches de championnat. Après neuf rencontres, cette saison, ils ont déjà essuyé quatre revers. Le dernier, encouru samedi, est malheureux : Darren Bent a dévié un ballon... rouge, jeté sur le terrain par un supporter de Liverpool. Pepe Reina a hésité une fraction de seconde et les Reds n'ont pas été en mesure de redresser la situation. Par la suite, le fameux ballon a fait l'objet d'une polémique : fallait-il annuler le but ?
...

Liverpool ne va pas bien. Sur l'ensemble de la saison dernière, les Reds avaient perdu deux matches de championnat. Après neuf rencontres, cette saison, ils ont déjà essuyé quatre revers. Le dernier, encouru samedi, est malheureux : Darren Bent a dévié un ballon... rouge, jeté sur le terrain par un supporter de Liverpool. Pepe Reina a hésité une fraction de seconde et les Reds n'ont pas été en mesure de redresser la situation. Par la suite, le fameux ballon a fait l'objet d'une polémique : fallait-il annuler le but ? Anfield est en ébullition depuis un an, surtout en coulisses. Le club a évité de peu la faillite l'été dernier, des banques ayant accepté de le refinancer. Il n'a pas assisté à un exode, au contraire, puisque Rafa Benítez a procédé à des emplettes : Glen Johnson à Portsmouth et Alberto Aquilani à l'AS Rome. Liverpool a cependant perdu Arbeloa et surtout Xabi Alonso, tous deux partis au Real, mais le club a réussi à contrer l'offre mirobolante de Manchester City pour Fernando Torres, qui a reçu un nouveau contrat plantureux. Celui-ci n'a pas raté son départ, puisqu'il a déjà inscrit huit buts, mais son absence pèse lourd, comme samedi. Le bât blesse en attaque, où Kuijt, Babel et Ngog sont insatisfaisants. Samedi, Steven Gerrard était absent pour blessure encourue avec l'Angleterre. Aquilani, blessé à la cheville, n'a pas encore enfilé le maillot de Liverpool. Javier Mascherano, lui, faisait banquette : le mercredi précédent, il avait dû se battre avec l'Argentine pour assurer sa qualification pour le Mondial, contre l'Uruguay. Si, la saison dernière, Torres et Gerrard ont été forfait lors de certains matches, Liverpool n'en avait pas moins battu Manchester United mais leur absence conjointe affaiblit les Reds, d'autant que d'autres footballeurs de renom sont forfaits. Samedi, Liverpool a ainsi dû faire appel à... Jay Spearing, un médian de 20 ans issu de l'école des jeunes. Liverpool a également des problèmes en défense : celle-ci encaisse trop de buts. Jamie Carragher n'est plus que l'ombre de lui-même. Liverpool accumule donc les soucis, d'autant que la presse anglaise continue à spéculer sur une vente forcée si aucun investisseur n'arrive. Les projets d'agrandissement d'Anfield comme la construction d'une arène à Stanley Park sont enterrés depuis longtemps. Le manager est sous pression. Il a remporté la Ligue des Champions mais aucun titre national alors que Liverpool convoite ce trophée. BOUDEWIJN ZENDEN a réussi son test à Sunderland. L'attaquant néerlandais, âgé de 33 ans, a obtenu un contrat jusqu'en fin de saison et est entré au jeu le week-end passé contre Liverpool, son ancien club. AVRAM GRANT a du mal à obtenir un permis de travail. Samedi, il n'était donc pas encore sur le banc de Portsmouth. ALEX MCLEISH a obtenu l'assurance de Carson Yeung, le nouveau propriétaire de Birmingham City, de pouvoir dépenser entre 20 et 40 millions d'euros en transferts, en janvier. Le manager devra cependant être ouvert aux conseils extérieurs. Yeung, un milliardaire de Hongkong, est conseillé par l'ancien sélectionneur de Hongkong, Sammy Yu, et par Steve McManaman, qui va activer ses contacts en Espagne, où il a joué au Real de 1999 à 2003. CARLO ANCELOTTI a employé un terme étrange. Durant un show télévisé italien, il a qualifié John Terry d'animal domestique. Il le considère comme le PaoloMaldini de Chelsea. Par ailleurs, comme José Mourinho et Fabio Capello avant lui, l'entraîneur de Chelsea a dû assister à la danse lascive d'une beauté fort peu vêtue. MANUEL ALMUNIA, le gardien d'Arsenal, sera-t-il naturalisé ? Quelques voix prudentes s'élèvent en ce sens. L'Espagnol réside à Londres depuis 2004 et il a bouté JensLehmann du but en 2007. Les Anglais n'ayant pas de portier de haut niveau, on cite son nom avec insistance. L'intéressé a déjà marqué son intérêt. Ce ne serait pas une première puisque Mauro Camoranesi a vécu 23 ans en Argentine avant d'être champion du monde avec l'Italie en 2006 et que Marco Senna, un Brésilien, a été champion d'Europe avec l'Espagne l'année dernière. PETER T'KINT