PHYSIQUE

Avec son 1m69, Andres Iniesta n'est pas un monstre même si son endurance et sa vitesse sur les premiers mètres sont d'excellent niveau. Les longues courses ne font pas partie de son registre et dans les duels, son gabarit léger ne lui consent pas d'émerger face à de solides adversaires. Il essaie d'ailleurs d'éviter au maximum les confrontations musclées par un jeu basé sur des transmissions rapides en une touche.
...

Avec son 1m69, Andres Iniesta n'est pas un monstre même si son endurance et sa vitesse sur les premiers mètres sont d'excellent niveau. Les longues courses ne font pas partie de son registre et dans les duels, son gabarit léger ne lui consent pas d'émerger face à de solides adversaires. Il essaie d'ailleurs d'éviter au maximum les confrontations musclées par un jeu basé sur des transmissions rapides en une touche. Le numéro 8 du Barça est un technicien de très haut vol. Ses gestes ne sont peut-être pas des plus spectaculaires mais d'une efficacité redoutable. Il analyse la situation bien avant de recevoir le ballon et le choix de contrôler ou de jouer en un temps est effectué de façon instinctive : la preuve d'une vision de jeu exceptionnelle ! Ses dribbles s'appuient en grande partie sur une remarquable conduite de balle et sur une lecture parfaite du comportement de l'adversaire. Quand il évolue dans l'axe, il est avec Xavi le vrai dépositaire du jeu de la meilleure équipe du monde. Le jeu en une touche de balle est une marque de fabrique chez les Catalans ainsi qu'en équipe nationale et il n'est certainement pas le moins à l'aise dans cette manière de construire. Il aime les combinaisons courtes et cherche volontiers les une-deux qui éliminent l'adversaire dans le sens de la profondeur. C'est un droitier dont les tirs enroulés sont parfaitement maîtrisés mais qui sont loin de faire partie des frappes les plus lourdes. De volée, il se montre très adroit que ce soit du droit ou du gauche. Le jeu de tête fait partie de ses grosses lacunes et il privilégie le jeu au sol dans les pieds, pour éviter les duels dans les airs, où son manque de taille se fait cruellement sentir. Il ne peut pas être considéré comme un buteur même s'il est capable de se montrer très adroit dans le face à face avec le gardien. Avec une moyenne approximative d'un but tous les 10 matches, son bilan en finition est plutôt mitigé. Son jeu, tout en recherche de la passe géniale, le prive de pas mal d'occasions de but. En perte de balle, son implication est sérieuse aussi bien dans son rôle de demi axial que lorsqu'il est décalé sur le côté gauche.Frank Lampard est un joueur d'1m84 aux qualités physiques typiquement britanniques avec un engagement et une activité de tous les instants. Son volume de jeu est impressionnant et ses courses sur 30 ou 40 mètres lui permettent de revenir très vite dans le bloc en perte de balle et de se présenter tout aussi rapidement en zone de finition. Sa vitesse sur les premiers mètres ne faisait déjà pas partie de ses points forts et à presque 34 ans, cela ne risque pas de s'améliorer. Le numéro 8 de Chelsea n'est pas à répertorier dans la catégorie des fins dribbleurs et sa conduite de balle s'appuie plus sur la puissance que l'élégance. Par contre, il maîtrise très bien les gestes techniques de base qui lui permettent de se montrer très efficace dans les contrôles, les amorties ou le jeu en un temps, court ou long. Face au pressing adverse, il éprouve des difficultés à se retourner par une trouvaille technique. L'international anglais est un joueur axial qui se rend continuellement disponible pour le porteur du ballon, que celui-ci se trouve sur un flanc ou au milieu de l'entrejeu. Il excelle bien plus dans le jeu long que dans les combinaisons courtes. Face à plusieurs adversaires, dans des espaces réduits, il cherche plutôt à jouer la sécurité vers l'arrière au risque de ralentir le jeu. Il possède une superbe frappe de balle, d'une pureté incroyable. Son pied droit est bien évidemment son arme n°1 mais il se débrouille aussi très bien du gauche que ce soit sur les frappes enroulées, en force ou les reprises de volée. Il utilise sa frappe de n'importe quel angle de tir que ce soit de plein jeu ou sur phases arrêtées. Son jeu de tête défensif est de très bon niveau mais en finition, il préfère attendre le deuxième ballon en évitant de se livrer dans le vrai combat aérien en zone offensive. Avec 251 buts au plus haut niveau et une moyenne d'un but tous les trois matches avec Chelsea, il fait preuve d'une très grande efficacité offensive pour un demi relayeur. C'est surtout sur des frappes sèches qu'il se montre le plus dangereux. En perte de balle, il ne rechigne pas à travailler 90 minutes et est rarement hors position tant ses retours sont rapides et son intelligence tactique au top niveau.