Va y avoir du sport a enregistré l'arrivée de nouveaux consultants (Frédéric Herpoel,...) : un apport de sang frais était nécessaire ?

Je n'ai pas eu d'impact dans cette décision. Mais je pense qu'il fallait agrandir l'équipe pour favoriser la tournante entre consultants. De mon côté, je suis absent quand je suis en représentation pour Sois Belge et tais-toi. Herpoel est plus jeune et les différentes générations sont mieux représentées. C'est un gars qui ne mâche pas ses mots, qui a la parole aisée et qui ne tourne pas 36 secondes autour du pot. Il a apporté pas mal de réflexions sur le rôle d'un gardien de but. C'est un poste tellement spécial que...

Je n'ai pas eu d'impact dans cette décision. Mais je pense qu'il fallait agrandir l'équipe pour favoriser la tournante entre consultants. De mon côté, je suis absent quand je suis en représentation pour Sois Belge et tais-toi. Herpoel est plus jeune et les différentes générations sont mieux représentées. C'est un gars qui ne mâche pas ses mots, qui a la parole aisée et qui ne tourne pas 36 secondes autour du pot. Il a apporté pas mal de réflexions sur le rôle d'un gardien de but. C'est un poste tellement spécial que je ne me hasarde jamais à le juger. Depuis le début, le foot est le thème central des débats. Je l'avoue : je n'y connais rien aux autres sports ! Pour être pertinent, tu dois détenir une connaissance technique qui te permet d'analyser les faits et gestes des sportifs. Je baigne dans le foot depuis mon jeune âge et c'est plus facile. J'ai suivi le cyclisme avant de décrocher, il y a quelques années. Je regarde beaucoup de handball et j'ai toujours apprécié le volley mais il y a une différence entre aimer une discipline et la connaître suffisamment pour en parler. Je savais que Jean allait vite revenir. C'est le premier à mordre dans le morceau et à donner du tonus aux débats. Christian Hubert, Jean et moi sommes des dinosaures. Mais il n'y a pas de problème si nous organisons une tournante. Il y en a tellement : Enzo Scifo, Marc Wilmots, Philippe Albert... Chez les plus anciens, je retiens Paul Van Himst et Roger Claessen. Roger venait dormir chez moi. Ma femme l'impressionnait. Comme il était bien éduqué, il buvait de l'eau ! Quand j'étais à l'unif, Rik Coppens me ramenait dans sa Porsche. Dans les plus jeunes, j'ai un faible pour Thomas Chatelle et Vincent Kompany. Joachim Mununga m'appelle " papy " ! C'est un ami de la famille et il nous a déjà accompagnés en vacances. Mon fils Jean-François l'a conseillé dans sa carrière. A l'étranger, j'ai tissé des liens avec Steed Malbranque quand il a débuté à Lyon et avec Youri Djorkaeff. Grâce au Franco-Arménien, Canal+ Belgique a pu filmer en exclusivité les Bleus à Tignes ! Parfois, les grands joueurs sont fatigués de devoir répondre aux journalistes et le font sentir. Eric Cantona n'était pas simple à interviewer. J'ai réussi à l'amadouer en évoquant avec lui sa passion pour la peinture. Une visite de Marseille avec Raymond Goethals. Sur la plage du Prado, les gens l'embrassaient dans la main, comme si c'était le pape ! Raymond était un ami. Il m'a appris beaucoup. Quand il arrivait chez moi, il me saluait et il sortait directement pour voir si la pelouse était bien tondue. Un vrai maniaque du foot !