Adresse : Avenue Théo Verbeeck, 2 -
...

Adresse : Avenue Théo Verbeeck, 2 - 1070 Bruxelles Tél. : 00 32 2 522 15 39 Fax : 00 32 2 520 07 40 Internet : www.rsca.be Palmarès européen : 1976 et 1978 (C2), 1983 (C3) Arrivé pendant l'été 2000 en droite ligne de Côte d'Ivoire, où il avait rang de brillant élève au sein de l'Académie de l'ASEC chère au technicien français Jean-Marc Guillou, Aruna Dindane éprouva logiquement le besoin de s'acclimater, au départ, à son nouvel entourage anderlechtois. Même si, à la faveur de son premier exercice, l'attaquant à la peau d'ébène effectua déjà l'une ou l'autre pige prometteuse, notamment dans cette Ligue des Champions qu'il découvrait à l'époque. Comme face au Real Madrid, par exemple, lorsqu'il signa le but d'ouverture des siens, au Parc Astrid, avant que Bart Goor n'asseye définitivement la victoire de ses couleurs. Davantage présent en équipe fanion des Mauves au cours de la campagne 2001-02, Aruna Dindane composa alors avec le revers de la médaille, sous la forme de deux expulsions, pour attitude revancharde, qui lui coûtèrent chaque fois plusieurs semaines de suspension. Revenu à de meilleurs sentiments l'année passée, le natif d'Abidjan, devenu titulaire à part entière entre-temps, apprit à maîtriser ses nerfs pour ne plus dispenser que des récitals de feintes sans pareils. Une première récompense s'ensuivit pour lui, par le biais d'une consécration au Soulier d'Ebène 2003, le prix décerné chaque année au footballeur africain le plus en vue de la saison. Une autre pourrait fort bien lui être réservée en janvier prochain sous la forme du Soulier d'Or. Car, pour beaucoup, Aruna Dindane fait tout simplement figure de meilleur joueur évoluant sur le sol belge. Adepte du 4-4-2 en championnat, l'entraîneur Hugo Broos ne fait nullement mystère qu'il entend parfois déroger à ses sacro-saintes habitudes en Coupe d'Europe, lorsque le besoin s'en fait sentir. On en a eu un premier aperçu à l'occasion de l'entrée en matière des Sportingmen au deuxième tour préliminaire de la Ligue des Champions, quand, de manière inattendue, le coach des Mauves opta pour un 4-3-3 lors de la revanche contre le Rapid Bucarest. Un choix qui faillit coûter cher aux Bruxellois, puisque ce n'est qu'in extremis que ceux-ci réussirent à renverser la vapeur après que leur mentor fut revenu à ses principes de base à la pause. Face au Wisla Cracovie, ultime écueil sur la route menant au parterre des grands, Hugo Broos se prononça à nouveau pour deux approches différentes : un 4-4-2 à domicile et un 4-5-1 en déplacement avec la présence de Pär Zetterberg en renfort dans l'entrejeu, au détriment d'un avant, Ivica Mornar, qui avait retrouvé son statut de titulaire suite à l'indisponibilité du buteur-maison, Nenad Jestrovic, opéré aux ligaments croisés du genou. Un autre élément, qui avait rang de valeur sûre lui aussi, ces derniers mois, et qui est out également suite à une intervention chirurgicale similaire est Goran Lovre, doublé par le flanc droit par Christian Wilhelmsson depuis lors. Une troisième et dernière nouvelle tête par rapport à l'équipe qui atteignit les huitièmes de finale de la Coupe de l'UEFA en 2002-03 (élimination par le Panathinaïkos d'Athènes) est Vincent Kompany, un jeune défenseur de 17 ans qui pallie en ce début d'exercice l'absence du capitaine Glen De Boeck. Les autres composantes de l'équipe sont le gardien Daniel Zitka, délivré cette saison de la lourde concurrence de Filip De Wilde, ainsi que les routiniers Olivier Doll et Hannu Tihinen en défense, un secteur complété par une autre promesse qui a fait son trou : Olivier Deschacht. Dans l'entrejeu, la récupération est assurée par Besnik Hasi, qui a pleinement saisi sa chance suite aux indisponibilités conjointes d'Yves Vanderhaeghe et de Junior. Pour orchestrer la man£uvre, le RSCA table sur Walter Baseggio, épaulé ou non en matière de conservation du cuir par Pär Zetterberg. Le dernier poste, à gauche, est réservé actuellement à Ki-Hyeon Seol, en attendant le rétablissement du coming man tchèque Martin Kolar. Aux avant-postes, outre le revenant Ivica Mornar, la finition est réservée à Aruna Dindane, le joueur en vue des Mauves depuis le début de la saison. Adepte du 4-4-2 en championnat, Hugo Broos ne fait nullement mystère qu'il entend parfois y déroger en LC