Adresse : Theo Verbeecklaan 2, 1070 Brussel

Tél. : 00 32 2 5294060 ; 00 32 2 5221539

Fax : 00 32 2 5200740

Internet : www.rsca.be

Palmarès européen : C2 1976, 78 ; C3 1983

la star ARUNA DINDANE

La saga Aruna Dindane a au moins prouvé une chose : le statut de vedette du joueur de Côte d'Ivoire. Sortant d'une saison pleine couronnée d'un titre de champion de Belgique, de Joueur Pro de l'Année et du Soulier d'or, le virevoltant attaquant anderlechtois espérait obtenir son bon de sortie. Mais les Bruxellois n'ont pas voulu se séparer d'un pion appelé à briller en Ligue des Champions. Aruna est toujours anderlechtois, reste maintenant à voir comment va se comporter ce joueur qui réagit souvent à l'affectif et au moral û on se souvient notamment de sa première saison dans la capitale lorsqu'il collectionnait les lourdes suspensions pour des gestes de mauvaise humeur. Si Aruna se remet en selle, il sera à n'en pas douter l'arme première des Anderlechtois comme le prouvent ses dernières prestations. C'est lui qui a mené ses couleurs à la qualification pour les poules de la Ligue des Champions en marquant deux buts contre Benfica lors du tour préliminaire. Ses derniers états de service ont également été remarquables puisqu'il a éclipsé son compatriote, Didier Drogba, la nouvelle star de Chelsea, en étant impliqué dans trois des cinq buts de la Côte d'Ivoire face au Soudan.

Formé à Abidjan, dans l'académie mise sur pied par le Français Jean-Marc Guillou au sein du club de l'ASECS, Aruna est considéré comme le joyau de cette école. Anderlecht ne s'y trompe pas et l'attire dans ses filets en 2000 alors que ses compagnons de chambrée font leurs premiers pas européens à Beveren repris par Guillou. En quatre ans, l'Ivoirien, une fois son comportement instinctif apprivoisé, va réussir à s'imposer au Parc Astrid. Ses qualités de déstabilisateur vont s'exprimer pleinement mais il lui reste maintenant à se concentrer sur sa tâche de buteur afin de ne plus galvauder de trop nombreuses occasions. Une fois cette lacune comblée, Aruna sera un attaquant complet.

LA tactique

Hugo Broos, utilise toujours son 4-4-2 même si son noyau actuel lui permettrait d'évoluer en 4-3-3 comme il a osé contre Benfica. Mais, à part certaines rares incartades, Broos opte pour un système qu'il connaît et auquel les joueurs sont désormais rodés. Depuis le début de la saison, le gardien tchèque Daniel Zitka se profile en dernier rempart. En concurrence ouverte avec Tristan Peersman en début de saison, il a pris l'ascendant, au grand dam du gardien des Diables Rouges qui a eu beaucoup de mal à digérer le choix de son entraîneur.

En défense, les blessures d' Hannu Tihinen et de Glen De Boeck ont laissé le secteur inexpérimenté. Ce qui explique la préférence de Broos pour Michal Zewlakow au poste d'arrière droit à la place d' Anthony Vanden Borre, plus talentueux mais encore trop jeune. Olivier Deschacht occupe le pendant à gauche alors que Vincent Kompany et Lamine Traoré se chargent de l'axe central.

Peu de changement au milieu de terrain par rapport à la cuvée 2003-2004. Sur les ailes, le club peut compter sur la technique de Christian Wilhelmsson, qui a conquis sa place en équipe nationale de Suède, et de Martin Kolar. Mais la blessure du Tchèque a obligé le Scandinave à changer de flanc à charge de Goran Lovre ou Mbo Mpenza d'occuper le côté droit. Besnik Hasi continue son rôle de récupérateur attitré malgré la présence sur le banc d' Yves Vanderhaeghe et de Junior, prêts à le suppléer. Enfin, Walter Baseggio se charge de la construction, avec Pär Zetterberg dans le rôle de réserviste de luxe.

Le secteur offensif est impressionnant puisque le transfert de Mbo Mpenza accorde plusieurs choix à l'entraîneur. L'ancien Hurlu a été acheté pour évoluer en pointe de l'attaque mais il peut offrir également de précieux services sur le flanc droit. Aruna Dindane a été conservé et est jusqu'à présent l'attaquant vedette. Appelé à mettre le feu aux défenses, il ouvre souvent des brèches dans lesquelles peuvent s'engouffrer ses partenaires. Enfin, Broos peut également compter sur Nenad Jestrovic, un peu vite mis sur la touche. Autant avec les champions de Belgique qu'avec la Serbie & Monténégro, Jestrovic a prouvé qu'il faisait partie de la race du buteur pur, race dont ne font pas vraiment partie les deux autres attaquants. Enfin, délaissé à cause de ses blessures à répétition, Oleg Iachtchouk a prouvé la saison dernière qu'il pouvait rendre de précieux services lorsqu'il était épargné par les pépins physiques.

Un peu vite mis sur la touche. Jestrovic a prouvé qu'il faisait partie de la race du buteur pur

Adresse : Theo Verbeecklaan 2, 1070 Brussel Tél. : 00 32 2 5294060 ; 00 32 2 5221539 Fax : 00 32 2 5200740 Internet : www.rsca.be Palmarès européen : C2 1976, 78 ; C3 1983La saga Aruna Dindane a au moins prouvé une chose : le statut de vedette du joueur de Côte d'Ivoire. Sortant d'une saison pleine couronnée d'un titre de champion de Belgique, de Joueur Pro de l'Année et du Soulier d'or, le virevoltant attaquant anderlechtois espérait obtenir son bon de sortie. Mais les Bruxellois n'ont pas voulu se séparer d'un pion appelé à briller en Ligue des Champions. Aruna est toujours anderlechtois, reste maintenant à voir comment va se comporter ce joueur qui réagit souvent à l'affectif et au moral û on se souvient notamment de sa première saison dans la capitale lorsqu'il collectionnait les lourdes suspensions pour des gestes de mauvaise humeur. Si Aruna se remet en selle, il sera à n'en pas douter l'arme première des Anderlechtois comme le prouvent ses dernières prestations. C'est lui qui a mené ses couleurs à la qualification pour les poules de la Ligue des Champions en marquant deux buts contre Benfica lors du tour préliminaire. Ses derniers états de service ont également été remarquables puisqu'il a éclipsé son compatriote, Didier Drogba, la nouvelle star de Chelsea, en étant impliqué dans trois des cinq buts de la Côte d'Ivoire face au Soudan. Formé à Abidjan, dans l'académie mise sur pied par le Français Jean-Marc Guillou au sein du club de l'ASECS, Aruna est considéré comme le joyau de cette école. Anderlecht ne s'y trompe pas et l'attire dans ses filets en 2000 alors que ses compagnons de chambrée font leurs premiers pas européens à Beveren repris par Guillou. En quatre ans, l'Ivoirien, une fois son comportement instinctif apprivoisé, va réussir à s'imposer au Parc Astrid. Ses qualités de déstabilisateur vont s'exprimer pleinement mais il lui reste maintenant à se concentrer sur sa tâche de buteur afin de ne plus galvauder de trop nombreuses occasions. Une fois cette lacune comblée, Aruna sera un attaquant complet. Hugo Broos, utilise toujours son 4-4-2 même si son noyau actuel lui permettrait d'évoluer en 4-3-3 comme il a osé contre Benfica. Mais, à part certaines rares incartades, Broos opte pour un système qu'il connaît et auquel les joueurs sont désormais rodés. Depuis le début de la saison, le gardien tchèque Daniel Zitka se profile en dernier rempart. En concurrence ouverte avec Tristan Peersman en début de saison, il a pris l'ascendant, au grand dam du gardien des Diables Rouges qui a eu beaucoup de mal à digérer le choix de son entraîneur. En défense, les blessures d' Hannu Tihinen et de Glen De Boeck ont laissé le secteur inexpérimenté. Ce qui explique la préférence de Broos pour Michal Zewlakow au poste d'arrière droit à la place d' Anthony Vanden Borre, plus talentueux mais encore trop jeune. Olivier Deschacht occupe le pendant à gauche alors que Vincent Kompany et Lamine Traoré se chargent de l'axe central. Peu de changement au milieu de terrain par rapport à la cuvée 2003-2004. Sur les ailes, le club peut compter sur la technique de Christian Wilhelmsson, qui a conquis sa place en équipe nationale de Suède, et de Martin Kolar. Mais la blessure du Tchèque a obligé le Scandinave à changer de flanc à charge de Goran Lovre ou Mbo Mpenza d'occuper le côté droit. Besnik Hasi continue son rôle de récupérateur attitré malgré la présence sur le banc d' Yves Vanderhaeghe et de Junior, prêts à le suppléer. Enfin, Walter Baseggio se charge de la construction, avec Pär Zetterberg dans le rôle de réserviste de luxe. Le secteur offensif est impressionnant puisque le transfert de Mbo Mpenza accorde plusieurs choix à l'entraîneur. L'ancien Hurlu a été acheté pour évoluer en pointe de l'attaque mais il peut offrir également de précieux services sur le flanc droit. Aruna Dindane a été conservé et est jusqu'à présent l'attaquant vedette. Appelé à mettre le feu aux défenses, il ouvre souvent des brèches dans lesquelles peuvent s'engouffrer ses partenaires. Enfin, Broos peut également compter sur Nenad Jestrovic, un peu vite mis sur la touche. Autant avec les champions de Belgique qu'avec la Serbie & Monténégro, Jestrovic a prouvé qu'il faisait partie de la race du buteur pur, race dont ne font pas vraiment partie les deux autres attaquants. Enfin, délaissé à cause de ses blessures à répétition, Oleg Iachtchouk a prouvé la saison dernière qu'il pouvait rendre de précieux services lorsqu'il était épargné par les pépins physiques. Un peu vite mis sur la touche. Jestrovic a prouvé qu'il faisait partie de la race du buteur pur