Si Anderlecht continue à investir dans ses jeunes - en avril, Lucas Lissens (17 ans) et Marco Kana (16 ans) ont obtenu leur premier contrat pro -, il taille dans le département médical, pour raisons budgétaires. Les physiothérapeutes Rutger Van Snick et Jens Tummeleer, le performance manager Frederik Bracke, le diététicien Gino Devriendt et le soigneur Mathias Roelands ont appris que leur contrat n'était pas prolongé ou qu'il était rompu sur le champ. Les jeunes collaborateurs, aux exigences salariales inférieures à celles des collègues plus âgés, engagés ...