C'est un secret de Polichinelle que Mémé Tchité est suivi de près, actuellement, par plusieurs clubs de l'Hexagone. Le LOSC (qui a rencontré le RSCA en Ligue des Champions la saison passée) et les Girondins Bordeaux sont disposés à mettre le paquet pour enrôler le buteur du Sporting. Mais, malgré une offre de 7 millions d'euros, ils se heurtent pour l'heure à une fin de non-recevoir de la part de la direction des Mauve et Blanc, qui réclament 10 millions en échange du Joueu...

C'est un secret de Polichinelle que Mémé Tchité est suivi de près, actuellement, par plusieurs clubs de l'Hexagone. Le LOSC (qui a rencontré le RSCA en Ligue des Champions la saison passée) et les Girondins Bordeaux sont disposés à mettre le paquet pour enrôler le buteur du Sporting. Mais, malgré une offre de 7 millions d'euros, ils se heurtent pour l'heure à une fin de non-recevoir de la part de la direction des Mauve et Blanc, qui réclament 10 millions en échange du Joueur pro de l'année. Même si, contrairement à ce qui s'était passé il y a un lustre, quand Jan Koller, Tomas Radzinski, Bart Goor et Didier Dheedene quittèrent de concert le Parc Astrid, Anderlecht ne tient pas à se séparer de ses perles, tout porte à croire qu'il ne résistera pas à une offre avoisinant celle qu'il réclame pour un joueur qui, rappelons-le, lui avait coûté 1,5 million d'euros à peine il y a tout juste douze mois. Dans ces conditions, le club bruxellois est en quête d'un possible successeur et, à cette fin, il lorgne le Beerschotman François Sterchele. Le RSCA n'est pas le seul sur les rangs du meilleur goal-getter belge de la compétition, même si l'intérêt de l'étranger s'est quelque peu atténué pour lui suite à ses moindres performances avec les Diables Rouges. Mais il n'en reste pas moins que le Sporting a un avantage appréciable sur cette concurrence : les intérêts de l'ancien attaquant des Zèbres sont effectivement gérés par Jacques Lichtenstein, qui n'est autre que le beau-fils du secrétaire général du club, Philippe Collin. De là à ce qu'il le pousse à rallier les Mauves plutôt qu'à répondre aux sirènes étrangères, il n'y a évidemment qu'un pas. Au Kiel, où les dirigeants ne sont pas de la dernière pluie non plus, on a placé la barre des revendications à 4 millions d'euros. " Quoi de plus normal, en ce sens que Sterchele est le meilleur attaquant qui ait porté le maillot de notre club ces dernières années ", dit le président Jos Verhaegen. " De Radzinski à Tosin Dosunmu en passant par Wesley Sonck, nous avons eu pas mal de beau monde aux avant-postes. Mais aucun d'entre eux n'avait le sens du but aussi aiguisé que notre Franske. Dès lors, nous ne le braderons pas. Si Anderlecht se montre inflexible pour Tchité, je ne vois pas pourquoi ses dirigeants devraient déterminer eux-mêmes le prix qu'ils veulent payer pour notre joueur. Jusqu'à preuve du contraire, c'est quand même nous qui sommes et restons maîtres chez nous, non ?" BRUNO GOVERS/PETER T'KINT