On a beaucoup parlé de droits de télévision, la semaine dernière, avec l'attribution du contrat tv pour la diffusion des matches du week-end. La décision finale devait tomber lundi et Belgacom avait fait une offre jugée mirobolante (36 millions d'euros) que peu d'émetteurs semblaient à même de pouvoir contrecarrer.
...

On a beaucoup parlé de droits de télévision, la semaine dernière, avec l'attribution du contrat tv pour la diffusion des matches du week-end. La décision finale devait tomber lundi et Belgacom avait fait une offre jugée mirobolante (36 millions d'euros) que peu d'émetteurs semblaient à même de pouvoir contrecarrer. En attendant, les études de marché s'étaient multipliées afin de savoir ce que " valait " exactement notre championnat. Parmi celles-ci, celle de Sports Marketing Surveys, dont les résultats avaient été publiés dans le magazine du RC Genk. Des mesures ont été effectuées de juillet à décembre 2004 au cours des programmes suivants : magazines sportifs, matches en direct, points forts, informations sportives et informations générales ; le tout sur BeTv, la Une, La Deux, RTL-TVI, Club RTL, AB3 et AB4 en Wallonie, Canal+, TV1, Canvas, Ketnet, VTM, Kanaal 2, VT4 et Sporza en Flandre. Anderlecht est, avec 21 %, champion de Belgique du temps d'antenne. Il devance le Club Bruges (15,3 %) et le Standard (14,2 %). Plus loin derrière, on retrouve Genk (8,3 %), flanqué de La Louvière (6,3 %), Lokeren (5,5 %) et Beveren (5,4 %). En queue de classement, le Cercle Bruges (0,8 %) ferme la marche, juste derrière le GBA (0,9 %). Il est clair qu'il faut tenir compte, dans ce classement, des rencontres disputées par ces clubs en Coupe d'Europe. Mais si on les écarte, c'est toujours le Sporting anderlechtois qui mène la danse. Lokeren a également souvent eu les honneurs de Canal + flamand en début de saison tandis que Charleroi, pourtant auteur d'une excellente saison, n'est passé que deux fois en direct au cours du premier tour. L'enquête a également calculé qu'au cours de la même période, les différentes chaînes ont diffusé 36 h 43'47'' de football : 30 h 32'27'' en direct, 1 h 01'35'' dans des magazines et 5 h 09'45'' dans les informations sportives. 3 % du total est passé au cours des émissions d'informations générales, ce qui est très important car celles-ci sont vues par des centaines de milliers de spectateurs. (P. Sintzen)P.Sintzen