Qu'est-ce qu'Anderlecht doit faire avec ses gardiens ?

Silvio Proto : Je pense que la meilleure stratégie est de se tourner vers Roef. J'espère pour Davy qu'il va faire de grosses saisons pour s'imposer au Sporting. Il pourrait être la roue de secours.

Un statut bien éloigné de celui de "future star" qu'il avait l'an dernier...

Proto : Peut-être qu'aujourd'hui, il n'a pas les épaules pour tenir dix ans à Anderlecht, mais c'est possible que demain, il les ait. Et je le lui souhaite. C'est compliqué d'être gardien titulaire à Anderlecht, c'est peut-être la place la plus difficile en Belgique, parce que tu as une pression ressentie nulle part ailleurs. Et le jour où Roef va revenir au Sporting, il doit se dire qu'il va avoir deux fois plus de pression qu'à ses débuts.

Silvio Proto : Je pense que la meilleure stratégie est de se tourner vers Roef. J'espère pour Davy qu'il va faire de grosses saisons pour s'imposer au Sporting. Il pourrait être la roue de secours. Proto : Peut-être qu'aujourd'hui, il n'a pas les épaules pour tenir dix ans à Anderlecht, mais c'est possible que demain, il les ait. Et je le lui souhaite. C'est compliqué d'être gardien titulaire à Anderlecht, c'est peut-être la place la plus difficile en Belgique, parce que tu as une pression ressentie nulle part ailleurs. Et le jour où Roef va revenir au Sporting, il doit se dire qu'il va avoir deux fois plus de pression qu'à ses débuts.