Alin Stoica n'a-t-il pas remis les pendules à l'heure au bon moment?
...

Alin Stoica n'a-t-il pas remis les pendules à l'heure au bon moment?Georges Heylens: Il y a longtemps que je dis que ce garçon devrait tout le temps jouer. Son talent ne se discute pas et il doit être utilisé en fonction de ses potentialités. Si les Mauves entendent être champions, ce sera cent fois plus facile avec un Alin Stoica en leur sein. Anderlecht doit tout faire pour le garder encore quelques années. Si on vend tous les artistes, il ne restera plus que des bourrins sur nos pelouses. On parle d'une D1 à 14 mais si on n'a plus de vedettes, une élite à huit sera suffisante. Il est évident qu'on est très exigeant à l'égard d'un club comme Anderlecht. Et c'est normal, c'est presque une tradition. Quand on plante son drapeau au sommet de l'Atomium, il y a plus de vent qu'au ras du sol. Les Anderlechtois ont besoin de défis. Ce succès les a rassurés avant le déplacement à Bruges mais il faut mesurer que le Lierse a plus que la grippe pour le moment. Anderlecht a acheté un gardien de but, Daniel Zitka, pour la saison prochaine. Un bon portier mais pas un super et je me demande ce qu'est devenue l'école des gardiens de but du Standard, d'Anderlecht ou de Beveren? On n'a plus de très bons portiers belges sauf Filip De Wilde (presque quadragénaire), Geert De Vlieger (Willem II) et Frédéric Herpoel dans une moindre mesure. Bruges n'est-il pas dans le doute après un succès difficile à La Louvière?Les choses sont claires. Bruges et Anderlecht sont les deux super-puissances du football belge. Les autres perdent bêtement des plumes. Exemple: Genk. C'est fou: être mené 0-2, faire 4-2 avant de concéder le nul (4-4). La défense était trouée comme un gruyère. Cela pourrait coûter cher à l'heure des comptes. Je ne dis pas que Bruges est brillant. Les Loups méritaient un point. Mais Bruges a été solide dans son engagement et le team de Trond Sollied est beaucoup plus réaliste que la saison passée. Je note que Josip Simic, très rapide et concret, a pris la place d'Andrés Mendoza sur la gauche. On m'a dit que le Péruvien se comportait en star gâtée et difficile à gérer. Bruges envisagerait de le vendre en fin de saison. Il faut gérer de tels artistes, c'est tout autant l'affaire du coach que du groupe. A Seraing, dans le temps, j'avais Ranko Stojic, Manu Karagiannis ou Lars Olsen pour dompter les artistes brésiliens. Bruges aurait grand tort de se priver de l'atout qu'est Andrés Mendoza dans la course au titre. Anderlecht doit à tout prix prendre les trois points à Bruges. En cas de défaite, Bruges n'en sortira pas intact moralement.La Louvière a encaissé sa première défaite à domicile sous la férule d'Ariel Jacobs...Les Loups progressent grâce à Ariel Jacobs, en phase avec les réalites du club. On y a mis le malaise sur le dos de Daniel Leclercq. Le grabuge déclenché par Jean-Claude Verbist, que j'apprécie par ailleurs, n'arrangea pas les choses. C'était inutile et La Louvière a mis du temps à oublier ces blessures. Les Loups y arrivent et n'en ont que plus de mérites. Dans les parages des Louviérois, l'Antwerp a remplacé Wim De Coninck par Henk Houwaart. Cela vient de donner un succès. Henkie a la cote dans la presse car il se vend bien, pétille comme le champagne qu'il adore, attendons un peu avant de déboucher la bouteille.Mouscron a reçu le Standard en songeant déjà à la finale de la Coupe de Belgique...La guerre entre ces deux clubs a cerné leurs forces actuelles. Avec trois défaites d'affilée, le Standard est hors du coup pour le titre. Mouscron s'est bien repris et est en train de sauver sa saison via la Coupe de Belgique. En principe, on aura une finale Bruges-Mouscron. Pas mal. A noter: les six buts des matches aller des demi-finales ont tous été incrits par des étrangers. Je plains un peu Robert Waseige: heureusement qu'il a la paire Wesley Sonck-Emile Mpenza. On les suivra avec intérêt, ce mercredi, à l'occasion de Belgique-Norvège. (P.Bilic)Dia 1