Anderlecht ne poursuivra pas sa collaboration avec Glen De Boeck, entraîneur adjoint, ni Jacky Munaron, responsable des gardiens. Ce dernier était sur la sellette depuis deux ans et les bourdes à répétition de Tristan Peersman et de Daniel Zitka. Le Sporting eût d'ailleurs préféré que Munaron soit engagé à temps plein en équipe nationale lors de la nomination de ...

Anderlecht ne poursuivra pas sa collaboration avec Glen De Boeck, entraîneur adjoint, ni Jacky Munaron, responsable des gardiens. Ce dernier était sur la sellette depuis deux ans et les bourdes à répétition de Tristan Peersman et de Daniel Zitka. Le Sporting eût d'ailleurs préféré que Munaron soit engagé à temps plein en équipe nationale lors de la nomination de René Vandereycken. Filip De Wilde pourrait prendre sa place au Sporting. Herman Van Holsbeeck : " Glen a connu une belle carrière de joueur chez nous. Il est devenu entraîneur adjoint après sa grave blessure et travaille bien pour la seconde saison d'affilée. Il est certainement un futur entraîneur de D1, ce qui constitue d'ailleurs son ambition. Je n'ai guère de critiques à formuler à son égard mais nous cherchons un profil différent ". Van Holsbeeck souhaite un homme dans la lignée de feu Jean Dockx. " Depuis son décès en janvier 2002, nous cherchons un homme apte à transmettre la philosophie du club au staff technique. Martin Lippens et Dockx ont été adjoints à Anderlecht pendant des années. Notre objectif n'est pas que le nouveau T2 soit ensuite promu coach en chef. Tout au plus devrait-il reprendre l'équipe ad intérim, pendant deux ou trois mois, en cas de nécessité, comme Jean l'a fait plusieurs fois. Nous n'accepterons plus aucun coach qui amène son propre staff ". Van Holsbeeck admet avoir eu un entretien sérieux à ce propos avec Pär Zetterberg, mais celui-ci mène une existence trop agréable depuis qu'il a raccroché pour l'abandonner de bon c£ur. :" Pär a été très honnête. Sa famille est prioritaire et son travail de scout lui plaît beaucoup ". On cite de plus en plus fréquemment Ariel Jacobs, l'actuel entraîneur de Mouscron, un homme qui n'a jamais joué à Anderlecht, contrairement aux autres, mais qui est en excellents termes avec Van Holsbeeck. " Ariel a de l'expérience. Nous le pensons capable d'endosser ce rôle ", reconnaît le manager. Lundi, Van Holsbeeck et Frankie Vercauteren ont discuté du futur staff. Vercauteren reste entraîneur en chef. Ensuite, il dispose encore d'un contrat de deux ans comme directeur technique. " Frankie adore entraîner mais il n'est pas prévu que cette situation s'éternise ", conclut Van Holsbeeck. JAN HAUSPIE