Sincères félicitations au Sporting pour son 27e titre amplement justifié et chapeau bas particulier à PärZetterberg qui décroche son huitième titre. Hugo Broos lui rend personnellement hommage pour son attitude de grand professionnel vis-à-vis des choix de l'entraîneur qui ne lui furent pas souvent favorables.
...

Sincères félicitations au Sporting pour son 27e titre amplement justifié et chapeau bas particulier à PärZetterberg qui décroche son huitième titre. Hugo Broos lui rend personnellement hommage pour son attitude de grand professionnel vis-à-vis des choix de l'entraîneur qui ne lui furent pas souvent favorables. Je voudrais surtout souligner la simplicité et la grande disponibilité de ce joueur qui contraste avec pas mal de soi-disant stars qui n'ont pas le même palmarès que lui ! Quand je lui ai demandé de venir faire une petite visite à mes joueurs du foot-études de l'ITSSEP à Woluwe-St-Pierre, en compagnie d' Aruna Dindane, son accord fut immédiat et leur comportement, à tous les deux, fut tout simplement exemplaire. Pendant plus d'une heure, ils répondirent au feu nourri des questions d'élèves véritablement tombés sous le charme de ces deux grands messieurs. Tout cela sans être rétribués. Cela contraste avec le Standard où il faut contacter un intermédiaire pour obtenir la présence de joueurs, présence facturée 500 euros de l'heure ! Mais ce titre de champion ne doit pas cacher les problèmes que connaît le foot belge. Au niveau de la D1, tout se déroule normalement, et cette année, les licences n'ont pas faussé le championnat puisque tous les clubs ont obtenu le fameux sésame. La seule chose que je regrette en tant que sportif, c'est qu'Anderlecht ait été sacré champion sans jouer. La fédération décrète que les deux derniers matches doivent se dérouler à la même heure pour éviter les arrangements et c'est tout à son honneur. On devrait peut-être ajouter que dès qu'une équipe peut se voir couronnée, on obligerait ses concurrents à se produire en même temps. Pour avoir connu ce fabuleux moment avec le Standard, je peux dire qu'il n'y a rien de plus beau pour un sportif que de fêter le titre sur le terrain. Dans les divisions inférieures, les problèmes sont légion et l'Union Belge a décidé de postposer le tour final tant que les différentes affaires ne sont pas réglées. En D2, suite à l'interdiction pour Virton de disputer le tour final, Roulers se trouve dans la situation aberrante suivante : un match nul peut le priver de tour final alors qu'une défaite l'en assure. Où est l'équité sportive dans tout cela ? Dans les autres divisions, se pose le problème des extracommunautaires n'ayant pas de licence. J'avais déjà émis le souhait d'interdire les joueurs hors CEE en D3 pour des raisons purement budgétaires. Suite à l'éclatement de cette affaire, le championnat de D3A va être faussé et celui de 3B risque de l'être également si les griefs de Louvain à l'égard de Lommel et de l'Union se révèlent exacts. Le jugement et la décision tomberont après la clôture du championnat, ce qui pourrait provoquer des bouleversements quant aux décisions acquises sur le terrain. Un club a déposé une demi-douzaine de plaintes, d'autres demandent même des vérifications concernant des joueurs belges ou européens pour qui la licence n'est pas nécessaire à partir de la D3. La désignation du champion, des participants au tour final, du barragiste et des relégués pourrait être connue quelques jours après la fin des débats. Soit ! Si Lommel perdait ses points, que se passerait-il pour le match Lommel-Tournai où les deux équipes auraient aligné un joueur non qualifié (pour raisons différentes). Que prévoit le règlement dans ce cas de figure ? Espérons en tout cas que les différents verdicts seront connus suffisamment tôt afin de permettre à toutes les équipes de préparer leur championnat respectif pour 2004-2005.Etienne Delangre