Nos trois représentants ont triomphé sur la scène européenne...

Georges Heylens : C'est très réjouissant. Mais ne perdons pas de vue qu'à ce jour, la seule équipe qui soit quasiment assurée de sa qualification est... Lokeren. Après le 0-4 à Tirana, les Flandriens semblent à l'abri d'une déconvenue. C'est loin d'être le cas de Bruges et d'Anderlecht. Les champions de Belgique se rendront à Dortmund nantis d'un viatique très léger. Le Sporting semble posséder suffisamment d'arguments pour résister au Wisla Cracovie, mais méfions-nous. 2-0, c'est vite arrivé. Peut-être les Polonais étaient-ils tout simplement dans un off day mercredi dernier.
...

Georges Heylens : C'est très réjouissant. Mais ne perdons pas de vue qu'à ce jour, la seule équipe qui soit quasiment assurée de sa qualification est... Lokeren. Après le 0-4 à Tirana, les Flandriens semblent à l'abri d'une déconvenue. C'est loin d'être le cas de Bruges et d'Anderlecht. Les champions de Belgique se rendront à Dortmund nantis d'un viatique très léger. Le Sporting semble posséder suffisamment d'arguments pour résister au Wisla Cracovie, mais méfions-nous. 2-0, c'est vite arrivé. Peut-être les Polonais étaient-ils tout simplement dans un off day mercredi dernier. Pour moi, ce n'est pas indispensable : il y a suffisamment de talent comme cela à Anderlecht. Je peux admettre que l'absence de Nenad Jestrovic soit " perturbante ", mais ne tombons plus dans cette hérésie qui incitaient les dirigeants mauves à acheter sur un coup de tête. Le Sporting club possède le meilleur banc de Belgique. A lui, maintenant, de le faire valoir. Mais ce n'est pas en s'obstinant à maintenir sur le banc un joueur comme Pär Zetterberg qu'il y arrivera. Le Suédois demeure, à mes yeux, le complément idéal des éléments qui composent l'entrejeu anderlechtois. On se marche sur les pieds en milieu de terrain ? C'est le rôle de l'entraîneur de trouver la meilleure place pour chacun et d'éviter, précisément, qu'un joueur fasse double emploi avec un partenaire. La qualité, que je sache, n'a jamais nui au rendement d'une équipe. J'ai encore entendu Paul Van Himst déclarer que, lorsqu'on a la chance de posséder des éléments pareils, on fait tout pour les aligner. Samedi, à Gand, Mister Z a touché plus de ballons pendant les 20 minutes qu'il a passées au jeu que certains autres joueurs pendant toute la rencontre. Malheureusement, un homme ne semble pas l'apprécier au stade Constant Vanden Stock. Dante Brogno devrait trouver au plus tôt un complément de valeur à Olufade, qui a eu du talent et l'a déjà prouvé dans le passé à Lille, mais ne peut pas tout faire tout seul. Je me souviens d'un Louis Gomis que j'avais eu en stage à Gençlerbirligi, lors de ma première saison en Turquie. Je suppose qu'il s'agit du même joueur. Nous n'avions pas pu le transférer parce que le quota d'étrangers autorisés était atteint. Il était encore tout jeune à l'époque, mais déjà grand et bon de la tête. C'est bien pour sa confiance d'avoir trouvé le chemin des filets. Et c'est bien pour Mons aussi, qui se posait sans doute des questions à propos de la succession de Cédric Roussel. Il m'a semblé très dur, ce qui n'est pas habituel entre ces deux équipes. Trond Sollied a eu la bonne réaction en sortant Peter Van der Heyden. Le Cercle continue son apprentissage de la D1. Nordin Jbari a loupé un penalty. J'espère pour lui qu'il s'en remettra et qu'il parviendra enfin à se relancer, car si l'on devait dresser son bilan à ce jour, il faudrait bien conclure qu'il a complètement loupé sa carrière. C'était un jeune prometteur qui, à mon sens, n'a pas vécu comme un vrai professionnel. Il a échoué partout. Je me fais moins de soucis pour Beveren, qui a toujours su redresser la barre dans le passé, que pour Heusden. Cette équipe possède, certes, des joueurs déjà rompus à la D1, mais lesquels ? Dimitri de Condé ou Stijn Haeldermans ont fait le tour du monde pour essayer de trouver une place stable dans un club, sans jamais l'obtenir. C'est significatif. Peut-être est-ce pour cela que les Rouches ont transféré deux joueurs de Daknam ? Mais, parmi les transferts, c'est surtout Alexandros Kaklamanos qui me plaît. Ce qui m'inquiète, c'est le peu de personnalités qui composent l'entrejeu du Standard. Le talent présent sera-t-il suffisant pour compenser, en termes de créativité, une éventuelle baisse de régime de Moreira ? Daniel Devos