Il y a quelques cas à Schalke 04. Notre compatriote Benito Raman (24 ans) reste jouette mais ce n'est rien en comparaison avec Amine Harit. Cet international marocain de 22 ans, partiellement français, peut être qualifié d'enfant terrible. Depuis 2017, le club de Gelsenkirchen a eu du travail et a dû faire preuve de beaucoup de patience avec lui.
...

Il y a quelques cas à Schalke 04. Notre compatriote Benito Raman (24 ans) reste jouette mais ce n'est rien en comparaison avec Amine Harit. Cet international marocain de 22 ans, partiellement français, peut être qualifié d'enfant terrible. Depuis 2017, le club de Gelsenkirchen a eu du travail et a dû faire preuve de beaucoup de patience avec lui. Le geste affectueux de son compatriote Daniel Caligiuri, qui lui a embrassé plusieurs fois le front vendredi, quand, à la 89e, il a offert la victoire à Schalke, sur ses terres, face au FSV Mainz 05, est éloquent. Le défenseur Salif Sané a également enlacé le talent. Les deux hommes savent qu'il est un pion important dans l'équipe de David Wagner. Le nouvel entraîneur a réussi à toucher la corde sensible du garçon et à le mater. L'international (huit caps) distribue à nouveau des passes décisives tout en trouvant plus aisément le chemin des filets. Le produit de Nantes a inscrit deux des buts lors de la spectaculaire victoire de Schalke 04 sur le SC Paderborn (1-5). D'après les observateurs, Wagner fait la différence par la mise en place d'une structure fixe et une plus grande discipline. L'été dernier, l'entraîneur de 47 ans a décidé de ne pas tenir compte du passé et a donc offert une nouvelle - et dernière - chance à des joueurs tombés en disgrâce, comme Harit. Juste avant le coup d'envoi de la Bundesliga, Wagner a eu un entretien sérieux avec l'enfant terrible. Il a martelé qu'il devait se concentrer sur le sport et ne plus succomber aux tentations. L'accident de la circulation dans lequel il a été impliqué il y a un an, causant la mort d'une personne, ne le poursuit plus. Sur le terrain, il s'acquitte désormais aussi de ses tâches défensives tout en exploitant son bagage footballistique et sa vista pour marquer ou effectuer des passes décisives. La naissance d'une petite fille, Alijah, en mai, a aussi conféré plus de stabilité à sa vie.