La prolongation du contrat de Mario Been, contrat qui vient à échéance en 2014, a focalisé l'attention pendant l'intersaison. L'affaire a traîné et le Néerlandais a laissé entendre que l'aspect financier constituait la pierre d'achoppement des négociations. Celles-ci ont démarré au terme d'une saison qui a vu Genk passer l'hiver en Coupe d'Europe, enlever la Coupe de Belgique et lutter pour le titre jusqu'à trois journées de la fin, avant de chuter à la cinquième place. Finalement, Been et le club ont trouvé un accord, ayant chacun mis de l'eau dans leur vin. L'entraîneur reste en poste jusqu'en 2016.
...

La prolongation du contrat de Mario Been, contrat qui vient à échéance en 2014, a focalisé l'attention pendant l'intersaison. L'affaire a traîné et le Néerlandais a laissé entendre que l'aspect financier constituait la pierre d'achoppement des négociations. Celles-ci ont démarré au terme d'une saison qui a vu Genk passer l'hiver en Coupe d'Europe, enlever la Coupe de Belgique et lutter pour le titre jusqu'à trois journées de la fin, avant de chuter à la cinquième place. Finalement, Been et le club ont trouvé un accord, ayant chacun mis de l'eau dans leur vin. L'entraîneur reste en poste jusqu'en 2016. Köteles reste maître du but. Sandomierski, embauché en 2011 et sous contrat jusqu'en 2016, peut partir. Il n'a pas disputé le moindre match de championnat pour Genk. Au centre de la défense, Mbodji et Simaeys luttent pour une place de titulaire aux côtés de Koulibaly. Mbodji s'est profilé comme une version plus solide, encore plus consciente de ses devoirs et prudente de Koulibaly. La saison passée, celui-ci a commis énormément de fautes, qu'on peut qualifier de péchés de jeunesse, mais il a fait preuve d'un grand sens du devoir et d'une énorme volonté d'apprendre. Anele occupe le flanc droit. Le bref contrat de Fernandez n'ayant pas été prolongé, Walsh est à nouveau la seule alternative à Anele. De l'autre côté, Hamalainen fait concurrence à Tshimanga. En fonction des circonstances, l'année dernière, Been a opté pour Kumordzi ou Gorius à côté de Hyland au coeur de l'entrejeu. Ce dernier est une certitude, grâce à son travail de récupération et à son jeu des deux pieds. Kumordzi s'est mué en médian polyvalent, doté d'un énorme abattage, capable de tout sans jamais vraiment taper dans l'oeil. Il est, davantage que Gorius, un récupérateur. Le Français a éprouvé du mal à trouver ses marques à la Cristal Arena la saison dernière. Il reste confiné dans un rôle de serviteur, sa créativité étant en panne. Joseph-Monrose n'a pas non plus répondu aux attentes. Il est trop court pour jouer sur le flanc et quand il tente de rejoindre l'axe, il n'y trouve généralement pas d'espaces, Genk procédant avec deux avants. Cela explique l'intérêt de Genk pour Thorgan Hazard, qui a cependant décidé de prolonger d'un an son séjour à Zulte Waregem. Hazard aurait également pu être un concurrent à Buffel, déjà âgé de 32 ans. Genk a perdu une partie de sa force de frappe, suite au départ de Barda et Plet. L'Israélien a inscrit six buts en championnat, le Néerlandais dix. Vossen a récemment insisté pour que le Racing engage un avant supplémentaire. Il a également parlé en ces termes d'Ojo, le Nigérian de 24 ans embauché en début d'année par Genk : " Kim possède une grande puissance physique mais sa souplesse et sa touche de balle sont perfectibles. " En ce qui le concerne, Vossen estime que " c'est le moment idéal pour partir. " La saison passée, De Ceulaer a d'emblée inscrit trois buts en cinq matches mais il semble regretter le rôle libre dont il jouissait à Lokeren, de même que les espaces sur les flancs, qui lui permettaient de réaliser des actions. Un seul nom a été ajouté à la liste des attaquants, celui de Muzaqi (18 ans), issu de l'école des jeunes du PSV. Been a cependant déclaré ne pas le connaître. Enfin, reste à voir si Schrijvers, un diamant brut de l'école limbourgeoise, sera en mesure d'effectuer un pas en avant cette saison. Jusqu'à présent, tout a été très calme cet été. Pourtant, la semaine dernière, Been a déclaré : " Des renforts seraient les bienvenus mais que nous en obtenions ou pas, ce groupe doit viser le titre. " Le président Houben a précisé : " Nous voulons nous nicher dans le top trois dès le début du championnat. " ?PAR KRISTOF DE RYCK