Si, malgré une amélioration certaine du niveau de jeu depuis deux ou trois championnats, la D1 n'a pas vraiment fait recette cette saison, ce n'est pas le cas de la D2. Bien sûr, il y a eu l'effet Juventus mais celui-ci ne justifie pas à lui seul l'engouement du public et le fait que les télévisions ont été obligées d'augmenter fortement les sommes versées aux clubs également pour le prochain championnat.
...

Si, malgré une amélioration certaine du niveau de jeu depuis deux ou trois championnats, la D1 n'a pas vraiment fait recette cette saison, ce n'est pas le cas de la D2. Bien sûr, il y a eu l'effet Juventus mais celui-ci ne justifie pas à lui seul l'engouement du public et le fait que les télévisions ont été obligées d'augmenter fortement les sommes versées aux clubs également pour le prochain championnat. Côté suspense, on est vraiment servi puisqu'on ne connaîtra qu'au terme de la dernière journée l'équipe qui accompagnera la Juve en Série A. Le week-end dernier, Genoa et Naples pouvaient s'assurer la promotion mais, en fin de compte, aucune des deux ne l'a fait. Accrochez-vous, le système n'est pas simple : le deuxième monte directement et le troisième aussi s'il compte plus de neuf points d'avance sur le quatrième. Si ce n'est pas le cas, des playoffs sont prévus entre le 3e et les trois suivants du classement. Avant cette 41e journée, les données étaient claires : si Genoa (77 points) s'imposait à Mantoue, il conservait ses 13 points d'avance sur la quatrième, Piacenza (victorieux à Vicence possède désormais 67 points). Mais les Génois qui, il y a deux ans, avaient été rétrogradés en D3 pour corruption n'ont pu fêter leur deuxième montée d'affilée. Au stade Martelli de Mantoue, ils ont craqué à la dernière minute alors que leurs adversaires ont joué à 10 pendant une bonne demi-heure. Le joueur qui s'est posé le plus de questions était Mirco Gasparetto : la saison dernière le centre-avant du Genoa a manqué une incroyable occasion qui aurait permis à Mantoue de décrocher la montée au détriment de Torino. Troisième (75 points, 11 d'avance sur le 4e), Naples n'avait pas le choix : il devait s'imposer face à Lecce. Dans un San Paolo sold out (60.240 spectateurs), les joueurs de EdoardoReja se sont imposés mais les festivités prévues aux quatre coins du monde n'ont pas eu lieu. Et le président Aurelio De Laurentiis a confirmé qu'il n'a pas changé d'avis et qu'en cas de montée, il emmènerait tout le monde (joueurs, entraîneurs et dirigeants avec femmes et enfants) en croisière. Un petit mot pour finir : la semaine prochaine, Genoa et Naples se retrouveront face à face. Les successeurs de Maradona pourront se contenter d'un partage mais une défaite conjuguée à une victoire de Piacenza signifierait les playoffs. CARLO ANCELOTTI sera l'entraîneur du Milan jusqu'en 2010, son contrat ayant été vu à la hausse (4,5 millions par an au lieu de 3,2). Du coup avec 322 matches, son objectif est de s'approprier le record de présences sur le banc milanista appartenant à Nereo Rocco (459). ALESSANDRONESTA (notre photo) n'a pas fermé la porte à l'équipe nationale mais c'est tout comme. Le défenseur de Milan a annoncé qu'il ne pouvait accepter la convocation pour les deux matches à venir vu qu'il se marie avant d'ajouter qu'il resterait à l'écart, y compris en septembre, date à laquelle est prévu le choc contre la France. PAOLO MALDINI ET ALBERTO GILARDINO ont été opérés à Anvers : le défenseur d'une condropathie fémuro-rotulienne du genou gauche et l'attaquant d'un kyste au ménisque externe du genou droit. HERNAN CRESPO a vu son souhait de rester à l'Inter exaucé. L'attaquant argentin, qui était toujours la propriété de Chelsea, a été libéré par le club londonien et a signé un bail avec les Nerazzurri jusqu'en 2010. LUIS FIGO ne portera pas le maillot de l'Al-Ittihad Djedda la saison prochaine. Le Portugais accuse les dirigeants saoudiens de ne pas lui avoir versé le 1,1 million d'euros comme prévu. Après une dernière entrevue à Riyad, la rupture était annoncée. Comme le joueur n'a pas l'intention de mettre un terme à sa carrière, la direction de l'Inter lui a offert un contrat d'un an. PHILIPPE MEXèS a trouvé un accord pour rester trois saisons supplémentaires (jusqu'en 2011) à la Roma où il percevra 2,5 millions par an plus les primes. CATANE a officialisé les venues de Giacomo Tedesco (M, 31 ans, Reggina) et Babu (A, 27 ans, prêté par Lecce à Vérone). Ils ont tous les deux signé un contrat de trois ans. SilvioBaldini sera le nouveau coach. PALERME : GiovanniTedesco (M) restera un an de plus tandis que GiulioMigliaccio, de l'Atalanta arrive. Ce médian surnommé le frère cadet de Gattuso a été amené par Stefano Colantuono, le nouveau coach qui l'a eu sous ses ordres ces deux dernières saisons. NICOLAS RIBAUDO