La saison passée, les Rouches ont souffert de vague à l'âme, d'impossibilité de gérer le stress de façon positive, de problèmes de poids (grossis ou pas?) qui firent la une de la presse, de manque de cohésion collective dans la difficulté après un bon premier tour. Bref, la grande maison liégeoise a changé de cap dans de nombreux secteurs médicaux, en relation étroite avec l'Université de Liège. Ainsi, à Aoste, on a évidemment noté la présence du Docteur Nebojsa Popovic. ...

La saison passée, les Rouches ont souffert de vague à l'âme, d'impossibilité de gérer le stress de façon positive, de problèmes de poids (grossis ou pas?) qui firent la une de la presse, de manque de cohésion collective dans la difficulté après un bon premier tour. Bref, la grande maison liégeoise a changé de cap dans de nombreux secteurs médicaux, en relation étroite avec l'Université de Liège. Ainsi, à Aoste, on a évidemment noté la présence du Docteur Nebojsa Popovic. Cet ancien champion olympique de handball est une sommité en chirurgie orthopédique et chapeaute la nouvelle structure médicale. Sabine Withofs, également attachée à l'Université de Liège, a accompli son boulot de diététicienne à Aoste. Dis-moi comment tu manges et je te dirai si tu es un crack sportif? Nous n'irons pas jusque-là mais la jeune femme a constaté que les joueurs se géraient bien sur le plan nutritionnel. Un bon point mais ils seront attentivement suivis tout au long de la saison afin d'éviter le moindre problème. Un personnage plus étrange, un peu ProfesseurTournesol, s'est également installé dans le sillage du groupe: le Docteur Christian Nijs. Psychiatre, il est là afin d'écouter les joueurs. Il y a quelques années, Robert Waseige avait innové en travaillant avec un sophrologue à Charleroi et au Standard. José Hubert positivait à fond, notamment via des séances de travail collectives. Christian Nijs travaille individuellement, jamais collectivement. Ses entretiens avec les sportifs restent confidentiels. Un joueur relève beaucoup de défis: il doit être à la hauteur de ce qu'un club important attend de lui sous le regard d'une ville, d'une région,d'un pays. Ce n'est pas rien quand il faut en plus communiquer, gérer sa carrière, se retaper dans la solitude qui entoure une blessure, songer aux siens, assumer le choc culturel quand on quitte pays et famille pour s'exprimer à l'étranger, assurer sa reconversion, etc. Alors, il arrive qu'on craque et le champion sportif est d'abord un homme comme les autres. Christian Nijs est le confident des joueurs, pas un ombudsman mental. Il écoute, cerne le problème mais, idéalement, c'est le sportif qui trouvera les pistes menant à sa restructuration mentale. A Aoste, le psy a calmement fait la connaissance des joueurs et s'est déclaré impressionné par la qualité et la profondeur de leurs propos. Okpara a apprécié la reprise dynamique du travail à Aoste.Il est indispensable de bien récupérer entre deux efforts.