Le 16e changement d'entraîneur en Serie A cette saison est surprenant, même si Cagliari gagnait peu de points depuis quelque temps, deux en neuf matches plus précisément. Le club avait chuté de la septième place, qu'il occupait fin janvier, à la douzième. En soi, le club sarde, qui entame chaque saison avec pour ambition le maintien, ne doit pas être mécontent, puisque celui-ci est quasi assuré. La seconde surprise, c'est que l'entraîneur concerné est un des plus respectés de l'élite. En février, Massimiliano Allegri (42 ans) a été élu Entraîneur de l'année, un honneur qui revient généralement au coach champion, mais les performances d'Allegri ont plu davantage à ses collègues que cell...

Le 16e changement d'entraîneur en Serie A cette saison est surprenant, même si Cagliari gagnait peu de points depuis quelque temps, deux en neuf matches plus précisément. Le club avait chuté de la septième place, qu'il occupait fin janvier, à la douzième. En soi, le club sarde, qui entame chaque saison avec pour ambition le maintien, ne doit pas être mécontent, puisque celui-ci est quasi assuré. La seconde surprise, c'est que l'entraîneur concerné est un des plus respectés de l'élite. En février, Massimiliano Allegri (42 ans) a été élu Entraîneur de l'année, un honneur qui revient généralement au coach champion, mais les performances d'Allegri ont plu davantage à ses collègues que celles de José Mourinho. Allegri a effectué ses débuts en Serie A à Cagliari, en août 2008, après avoir été champion de D3 avec Sassuolo. Malgré un mauvais départ, sanctionné par un zéro sur quinze, il a été maintenu en poste et en décembre dernier, son contrat a même été reconduit d'une saison. Le fait qu'il ait atteint la neuvième place avec une équipe aussi modeste, dépourvue de toute star, a attiré l'attention de beaucoup de clubs. Il y a quelques semaines, on le citait même à la Juventus, à la Fiorentina et à Milan. Peut-être le président Massimo Cellino, à la tête du club depuis 17 ans, a-t-il préféré prendre les devants, pour ne pas voir Allegri annoncer lui-même son départ. Il paraît que quelques jours avant de le limoger, Cellino aurait proposé au technicien de reconduire son contrat jusqu'en 2012, ce qu'il aurait refusé. Dans une lettre ouverte, Massimo Allegri a remercié les supporters, les joueurs, les employés et le président pour la qualité de leur collaboration et la chance que le club lui avait accordée. Cellino a confié la direction sportive à un autre ancien joueur, Gianluca Festa (41 ans), qui poursuit ses études d'entraîneur en Angleterre. Celui-ci sera flanqué de l'entraîneur des Espoirs, Giorgio Melis, qui possède les diplômes requis. AMAURI est italien depuis le 12 avril. " Je serai l'homme le plus heureux du monde si je suis repris en équipe nationale ", a-t-il déclaré. Le sélectionneur, Marcello Lippi, laisse la porte entrouverte mais il possède déjà d'excellents candidats pour les places restantes en attaque : Marco Boriello(Milan), Luca Toni(AS Roma) et Giampaolo Pazzini(Sampdoria), qui sont titulaires et marquent en championnat. L'INTER est le premier qualifié pour la finale de la Coupe, le 5 mai. Il a battu la Fiorentina 0-1 au match retour des demi-finales, sur un but de Samuel Eto'o, après avoir pris la mesure des Florentins sur le même score à l'aller. L'autre demi-finale oppose ce soir Udinese à l'AS Roma, victorieuse de l'aller 2-0. CALCIOPOLI. Le procès 2006 a recommencé à Naples. La défense du principal accusé, Luciano Moggi (ex directeur général de la Juve), a insisté pour intégrer au dossier 74 entretiens téléphoniques enregistrés, censés prouver que l'Inter, qui a obtenu sur tapis vert le titre qui revenait à la Juventus cette saison-là, n'était pas innocent. De plus en plus de voix s'élèvent pour que l'Inter rende son titre à la Vieille Dame. ALDO SPINELLI confirme être prêt à vendre Livourne. Cet ancien propriétaire de Genoa a acheté le club en 1999. Sous sa férule, il est remonté en Serie A en 2004, pour la première fois depuis 55 ans. GABY MUNDIGAYI a été avec le gardien Viviano le meilleur joueur d'un Bologne dont l'attaque ne marque pas. Si Jean-François Gillet ne connaît pas de problème de motivation, ce n'est pas le cas de tous ses équipiers depuis que Bari a assuré son maintien. GEERT FOUTRÉ