Tu es consultant pour La 3e Mi-temps depuis quelques semaines : pourquoi ce choix ?

Erik Libois travaillait avec Nordin Jbari, avec qui je m'entends bien. Nordin a finalement été réquisitionné par la télé. Quand il participe à La Tribune, il n'a pas le temps d'être en radio car il a pas mal d'images à analyser. Erik m'a donc contacté. Au début, j'ai hésité car j'étais toujours joueur à Heppignies et je préparais mon diplôme UEFA A. Les gens qui disent que cette formation n'est qu'une formalité feraient bien de revoir leur copie ! J'ai finalement réussi à m'organiser. D'ailleurs, quand je n...

Erik Libois travaillait avec Nordin Jbari, avec qui je m'entends bien. Nordin a finalement été réquisitionné par la télé. Quand il participe à La Tribune, il n'a pas le temps d'être en radio car il a pas mal d'images à analyser. Erik m'a donc contacté. Au début, j'ai hésité car j'étais toujours joueur à Heppignies et je préparais mon diplôme UEFA A. Les gens qui disent que cette formation n'est qu'une formalité feraient bien de revoir leur copie ! J'ai finalement réussi à m'organiser. D'ailleurs, quand je ne peux pas voir un match le week-end, je l'enregistre. Je ne veux pas paraître pour un clown ! José Riga a prouvé le contraire. Si tu flingues à tire-larigot, tu perds ta crédibilité et tu te fermes des portes. Mais cela ne doit pas t'empêcher de prendre tes responsabilités. Moi, si un consultant ne les prend pas, je zappe. Quand j'écoute quelqu'un à la radio et à la télé, j'ai envie qu'il m'apprenne quelque chose. La relation entraîneur/joueurs, c'est pareil. Ces gens assènent des vérités mais en restant polis, sans attaquer l'homme. Quand j'entends Jbari, je suis d'accord avec lui. Ce qu'il dit n'est pas irrespectueux ou indécent. L'analyse doit être constructive. Un exemple ? Le départ de Leekens. Si tu veux être méchant, tu dis que les responsables de la Fédé sont tous des cons. Si tu veux être constructif, tu expliques que la Fédé manque d'anciens footeux qui pourraient l'aider, qu'elle dispose d'un atout de taille (la valeur de l'équipe nationale) dans les futures négociations, etc. A l'étranger, on entend souvent des consultants qui massacrent les autres. Pour moi, c'est de la frustration et de la jalousie. Christophe Dugarry. Il a un énorme vécu. Il est juste et pointu. Il est rarement dans l'excès et il a une bonne diction. Oui, cela m'arrive. Par exemple, la semaine dernière, j'ai tenu à saluer le comportement d'Eric Gerets. Contrairement à Leekens, il a le respect des valeurs. Il n'a pas fui le Maroc. Je suis beaucoup l'actualité internationale et les équipes sur lesquelles on a moins de renseignements, comme la Pologne ou l'Ukraine. Je connais pas mal de joueurs mais je ne sais pas toujours dans quelle sélection ils évoluent. Par exemple, quasiment tous les Ukrainiens appartiennent à des clubs russes. Comme le championnat est moins médiatisé, il faut dénicher les infos. Je prépare des petites fiches, avec les caractéristiques des joueurs, la position qu'ils occupent en club et en équipe nationale, etc. C'est un travail de fourmi. Mais je l'ai dit : je ne veux pas venir en touriste. PAR SIMON BARZYCZAK