Année de fondation : 1900
...

Année de fondation : 1900 Président : Uri Coronel Stade : Amsterdam Arena (51.715 places) Site : www.ajax.nl Transfert le plus cher : Miralem Sulejmani (16,5 millions d'euros du SC Heerenveen en 2008) Palmarès : 30 titres, 18 Coupes, 7 doublés, 4 C1, 1 C2, 1 C3, 3 Supercoupes, 2 Coupes intercontinentales Saison passée en CL : phase de poules Qualification : automatique Il y a deux ans, tous les grands clubs européens avaient déjà remarqué le talent du jeune Danois, maintenant âgé de 19 ans, mais il leur a préféré l'Ajax. Il estime pouvoir mieux s'y développer. Le médian n'aurait fait d'exception que pour Barcelone, le club de ses rêves. Réaliste, d'apparence frêle, il est très vif et mobile. Il privilégie l'efficacité au spectacle. Ses passes géniales écartèlent les défenses. Frank de Boer est un Ajacide pur-sang. Il va de soi qu'il procède en 4-3-3, même s'il a quelque peu aménagé son système : ainsi, Janssen, le médian axial, accomplit surtout des tâches défensives tandis que les autres se vouent à l'attaque : de Jong avec ses raids et Eriksen par sa vista. Sur les ailes sont postés des spécialistes comme Boerrigter et Sulejmani. Depuis toujours, la force de l'Ajax réside dans son jeu offensif mais pour l'heure, c'est la défense qui semble la mieux parée : van der Wiel, l'arrière droit, est international et intéresse de grands clubs. Nos compatriotes Alderweireld et Vertonghen occupent la défense centrale où Ooijer peut dépanner. L'Islandais Sigthorsson est un vrai avant-centre tandis que Janssen lit parfaitement le jeu. Tous les Ajacides sont habiles avec le ballon, le font bien circuler avant de déceler une brèche et de frapper. Ils ont aussi l'habitude de déterminer le cours du jeu, ce qui sera moins évident en Coupe d'Europe, où il s'agit d'être parfois dur, robuste et très efficace. Or, ces atouts ne font pas partie du répertoire des Amstellodamois. Il a toujours échoué en demi-finales, au Mondial 1998 comme aux Championnats d'Europe 2000 et 2004. Le capitaine des Pays-Bas a connu ses plus grands succès avec l'Ajax, en remportant la Ligue des Champions en 1995. Déjà, cet ex-défenseur polyvalent se distinguait par sa lecture du jeu et son art de diriger ses collègues. Il n'était pas particulièrement rapide mais il se trouvait toujours au bon endroit au bon moment et il faisait montre d'un bel orgueil. Sa rage de vaincre convient parfaitement à l'Ajax, où il a entamé sa reconversion comme coach des juniors tout en étant l'adjoint de Bert van Marwijk en équipe nationale. Il a joué un rôle important au Mondial 2010, dont les Pays-Bas ont atteint la finale. Depuis décembre 2010, il est entraîneur principal de l'Ajax, qu'il a conduit au titre malgré les remous qui ont secoué le club.