Hambourg est le leader es transferts de l'été en Allemagne. Ces dernières semaines, il a procédé à des investissements spectaculaires, enrôlant notamment les Brésiliens Alex Silva (6,5 millions d'euros) et Thiago Neves (9,2). Leur achat renforce une tendance amorcée depuis un certain temps en Bundesliga : l'acquisition de jeunes footballeurs brésiliens. Silva et Neves font partie des quinze nouveaux issus du quintuple champion du monde. Ils portent le nombre de Brésiliens à 36 pour une somme de 42,2 millions. Ces chiffres donnent le vertige, d'autant que la majorité des jeunes Sud-Américains ont le mal du pays ou ont quelques problèmes avec la discipline allem...

Hambourg est le leader es transferts de l'été en Allemagne. Ces dernières semaines, il a procédé à des investissements spectaculaires, enrôlant notamment les Brésiliens Alex Silva (6,5 millions d'euros) et Thiago Neves (9,2). Leur achat renforce une tendance amorcée depuis un certain temps en Bundesliga : l'acquisition de jeunes footballeurs brésiliens. Silva et Neves font partie des quinze nouveaux issus du quintuple champion du monde. Ils portent le nombre de Brésiliens à 36 pour une somme de 42,2 millions. Ces chiffres donnent le vertige, d'autant que la majorité des jeunes Sud-Américains ont le mal du pays ou ont quelques problèmes avec la discipline allemande. Hoffenheim, le promu, a déboursé cinq millions pour l'avant Wellington, alors que le Bayer Leverkusen a versé le double pour son compatriote Renato Augusto. En plus, il a loué Henrique (21 ans), qui appartient à Barcelone. La liste est complète si on y ajoute Kaka, Cicero, Rodney (Hertha BSC), Felipe Santana (Dortmund), Pedro Geromel (FC Cologne), Caiuby Francisco da Silva et Alvim (VfL Wolfsburg). C'est Leverkusen qui a lancé la mode en 1987. Après Tita, il a enrôlé Paulo Sergio, Zé Roberto, Lucio, Juan et Emerson, tous d'illustres inconnus qui sont devenus des vedettes de la Bundesliga. Cependant, l'ancien international brésilien Giovane Elber, qui effectue du scouting dans son pays natal pour le compte du Bayern, prévient de tout optimisme excessif. " Tous savent merveilleusement jouer au football ", déclare l'ancien avant au quotidien Die Welt. " Mais on ne peut prévoir comment ils vont s'intégrer. Par expérience, je sais qu'il faut effectuer soi-même ce pas. J'ai appris l'allemand et j'ai rapidement assimilé la culture du pays. Avec succès, sinon je n'aurais pas marqué 133 buts, pas plus que je n'aurais été élu meilleur étranger de la Bundesliga. C'est pour cela que je suis réservé dans mon nouveau travail. " En effet, de tels transferts peuvent capoter. Le dernier exemple en date est fourni par Carlos Alberto. Brême l'a transféré en 2007 pour 8,5 millions mais des problèmes personnels et des dissensions l'ont empêché de disputer plus de deux matches. Après six mois, le Werder l'a loué discrètement au FC São Paulo, où il a sombré dans l'anonymat le plus complet. HERTHA BSC loue jusqu'en fin de saison l'avant ukrainien Andriy Voronin (29 ans) de Liverpool. ARMINIA BIELEFELD est actuellement privé de son gardien, Rowen Fernandez. Le Sud-Africain s'est déchiré un ligament croisé du genou droit à l'entraînement. Son rétablissement prendra de huit à douze semaines. Le club a enrôlé un gardien libre, Alexander Bade (38 ans). La saison passée, il était sous contrat au SC Paderborn et au Borussia Dortmund. LE BAYERN et Lukas Podolski entretiennent des relations chahutées. L'avant, qui reste sur le banc sous la direction de Jürgen Klinsmann, continue à se plaindre. Il envisage un départ pendant la trêve hivernale. Le manager Uli Hoeness a rétorqué que Poldi devait cesser de se lamenter. LE VfL WOLFSBURG est resté actif sur le marché des transferts jusqu'en dernière minute. Il a enrôlé l'avant brésilien Caiuby Francisco da Silva (20 ans), le gardien suisse Marwin Hitz (20 ans, FC Winterthur) et le défenseur Bernd Korzynietz (29 ans, Arminia Bielefeld). LE FC COLOGNE a transféré d'Hajduk Split un gardien de 19 ans, Miro Varvodic. ALEXANDER LAAS (24 ans), un médian du VfL Wolfsburg, a signé à Arminia Bielefeld. MÖNCHENGLADBACH et Heerenveen ont trouvé un accord à propos de l'international Espoir américain Michael Bradley (21 ans). Le médian a signé pour quatre ans. Il a coûté trois millions. FRÉDÉRIC VANHEULE