LE club

Allée des Sports 7, 1480 Tubize
...

Allée des Sports 7, 1480 Tubize 02/355 55 04 @AFCTUBIZE secretariat@afctubize.be www.afctubize.co.kr/fr/ AFC Tubize Président : Raymond Langendries CEO : Chankoo Shim (Kor) Directeur général : Josselin Croisé (Fra) Stade : Leburton Capacité : 8200 places Sponsors : Sportizen, Delzelle, Evillas, Proxiumus Budget : 3 millions d'eurosLucas Alfieri (Club Bruges), Georgi Chelidze (Dinamo Moscou, Rus), Murad Han Gönen (Club Bruges), Lemouya Goudiaby (FC Metz, Fra), Thomas Henry (Chambly, Fra), Anthony Lippini (Tours, Fra), Gertjan Martens (Union), Tom Rosenthal (Dordrecht, Ned). Karim Achahbar (Guingamp, Fra), Alexandre Alfaiate ( ? ), Panagiotis Armenakas (Udinese, Ita), Mario Babic (Siroki Brijeg, Cro), Maxence Carlier (RC Lens), Emeric Dudouit (Beerschot), Ewout Gouw (SV TEC, Ned), Mohamed Kané (FC Metz, Fra), Quentin Laurent (Châtelet), Thibaut Rausin ( ? ), Steve Ryckaert (Saint-Trond), Daisuke Sakai (Oita Trinita, Jpn), Ibou Sawaneh ( ? ), Florent Stevance (Tours, Fra), Simon Zenke ( ? )Sans la faillite du Lierse, Tubize aurait basculé dans le foot amateur. Il y avait donc du travail cet été au Stade Leburton d'autant que Stevance, le meilleur buteur du club la saison passée, est parti. Jusqu'à présent, les Sang et Or ne lui ont pas encore trouvé de successeur et c'est l'ex-Standardman Traoré qui est chargé d'alimenter le marquoir. Si le coach Bracconi n'hésite pas à dire qu'il veut que Tubize ait la possession du ballon, le Corse est également conscient qu'il lui faudra encore du temps pour y parvenir. Durant la préparation, son équipe a surtout brillé par sa bonne mise en place et par son organisation mais elle peine à créer le danger devant les cages adverses. Au goal, Defourny, est une valeur sûre, tout comme l'axe défensif Touré-Nirisarike (même si l'arrivée de Martens pourrait bouleverser cela) et les médians Ba et Garlito, un travailleur infatigable formé au club. Du renfort offensif est encore attendu, même si les Brabançons ont déjà engagé Henry, un flanc gauche demi-finaliste de la Coupe de France il y a quelques mois avec Chambly. Fils de Ronny Rosenthal (ex-Bruges, Standard ou Liverpool), Tom Rosenthal est probablement le nom le plus connu du noyau tubizien, même s'il le doit principalement à son paternel. Formé à Watford, il n'a ensuite pas su s'imposer à Zulte Waregem et a dû partir en D2 néerlandaise (Dordrecht) pour trouver du temps de jeu. Milieu de terrain capable de se projeter balle au pied, il doit apporter de la vitesse et de la profondeur à l'entrejeu des Sang et Or. D'abord embauché comme T2, Christian Bracconi a rapidement été promu coach principal, en novembre 2017, après le licenciement de Sadio Demba. Sa mission était claire : éviter la relégation. Si sportivement le Corse n'y est pas parvenu, la direction tubizienne a toutefois décidé de poursuivre sa collaboration avec lui après l'obtention du maintien sur tapis vert. Une aubaine pour celui qui a remporté la Coupe de France 1988 en tant que joueur du FC Metz et qui se définit comme " un homme de projet, un bâtisseur ". Tubize est passé par le chas de l'aiguille et le sait très bien. Pas d'ambitions démesurées donc à l'aube de cette nouvelle saison : les Brabançons se satisferaient du maintien en D1B, si possible avant les ultimes journées.