Année de fondation : 1924
...

Année de fondation : 1924 Président : Stavros Adamidis Stade : Spyros Louis (71.030 places) Site : www.aekfc.gr Transfert le plus cher : Papa Bouba Diop (1 million, Portsmouth, 2010) Palmarès : 11 titres, 13 Coupes Qualification : Dundee United 0-1, 1-1 Les observateurs les plus attentifs du football belge vont peut-être s'en souvenir : cet attaquant algérien, qui a grandi à Auxerre où il a été formé par le club local, a joué pour La Louvière durant la saison 2004-2005. S'il ne s'y est pas imposé, Dejbbour a ensuite éclaté en Grèce, à Ethnikos Asteras, à Atromitos et au Panionios. En 2008, il a attiré l'attention de l'AEK. En 48 matches pour ce ténor grec, il a inscrit quinze buts. Il est également devenu international algérien. L'AEK Athènes s'est qualifié de justesse pour les poules de l'Europa League. Après avoir concédé un nul 1-1 chez lui face à Dundee United, il s'est imposé par le plus petit écart en Ecosse. Il a également perdu son premier match de la saison contre la modeste phalange de Kerkyra. Dusan Bajevic, l'entraîneur, est donc confronté à maintes interrogations. Ainsi n'a-t-il pas encore décidé qui défendrait le but, de l'Argentin Saja ou du Grec Arabatzis. La défense, par contre, regorge d'expérience. L'ancien international Dellas (34 ans) s'est déjà produit sur tous les fronts et il est précédé de deux trentenaires dans l'entrejeu défensif, Diop et Kafes. Rayon créativité, Bajevic compte sur l'Algérien Djebbour, qui marque régulièrement, ce qu'on attend de Liberopoulos, l'avant grec transféré de l'Eintracht Francfort, pour le compte duquel il n'a inscrit qu'un seul but en 21 joutes. Le Serbo-Bosniaque est un monument à l'AEK tout en y étant contesté. Il a entamé sa carrière de coach au club de ses débuts footballistiques, Velez Mostar. En 1988, il a repris l'AEK en mains et lui a offert son premier titre en dix ans. Au début des années 90, il y a ajouté trois autres sacres avant de rejoindre le concurrent de l'AEK, l'Olympiacos, qu'il a également mené à son premier titre depuis dix ans. Depuis ce passage, même s'il est revenu à l'AEK à deux reprises, certains supporters le haïssent.