tactique

Jimenez a conduit l'AEK Athènes à son premier titre en 24 ans. Quelques semaines plus tard, le propriétaire du club, Dimitris Melissanidis, un armateur qui a repris le club en 2013, alors qu'il avait été renvoyé en D3 suite à ses problèmes financiers, a renvoyé l'Espagnol, trop am...

Jimenez a conduit l'AEK Athènes à son premier titre en 24 ans. Quelques semaines plus tard, le propriétaire du club, Dimitris Melissanidis, un armateur qui a repris le club en 2013, alors qu'il avait été renvoyé en D3 suite à ses problèmes financiers, a renvoyé l'Espagnol, trop ambitieux. Le club n'avait pas les moyens d'investir beaucoup mais ça n'a pas fait reculer le nouveau T1, Ouzounidis, qui s'appuie sur les fondations posées par son prédécesseur. Dans son 4-2-3-1, la défense est composée de joueurs dans la vingtaine : Bakakis (à droite), le duo axial Oikonomou- Lampropoulos et le Suédois Hult à droite. Chygrynskiy, une valeur sûre au centre, est actuellement blessé. Des deux médians défensifs, Simoes et Galanopoulos, le Portugais est le meilleur footballeur. Il est chargé de démarquer son compatriote Lopes (à gauche) ou le capitaine Mantalos (à droite). Derrière le nouvel avant-centre, Livaja (Las Palmas), un demi-Belge : Klonaridis, né à Seraing et loué par Lille à Mouscron, alors en D2, pour quelques mois en janvier 2013. Livaja a été prêté par Las Palmas, qui l'a ensuite laissé s'installer dans la capitale grecque pour 1,8 million. Il a éclos sur le tard. À 17 ans, il s'est retrouvé à l'Inter mais a successivement joué pour Cesena, Empoli et l'Atalanta avant d'être vendu pour 6,5 millions à Kazan. Un choix malheureux mais la saison passée, il s'est repris, marquant dix buts.