Année de fondation : 1899
...

Année de fondation : 1899 Président : Silvio Berlusconi Stade : Giuseppe Meazza (80.018 places) Site : www.acmilan.com Transfert le plus cher : Rui Costa (44 millions de Florence en 2001) Palmarès : 18 titres, 5 Coupes, 7 C1, 2 C2, 5 Supercoupes, 3 coupes intercontinentales, 1 championnat du monde Saison passée en CL : huitièmes de finale Qualification : automatique Cet été, le Suédois (29 ans) n'a pas eu de maux d'estomac : il n'a pas souhaité de transfert... Ibracabra, comme on le surnomme en Italie, est en pleine forme. Il a inscrit, dès sa première saison, 21 buts et délivré onze assists en 41 matches tout en remportant le titre, comme dans tous ses clubs précédents : l'Ajax, la Juventus, l'Inter et le Barça. Reste à devenir prolifique en Ligue des Champions... Ayant compris que le 4-3-3 ne convenait pas à son noyau, Allegri est rapidement passé au 3-3-1-2. Boateng joue généralement derrière les attaquants tout en contribuant à la défense. Le trio médian est composé de trois éléments défensifs ou de deux plus un offensif ( Seedorf ou Aquilani). En possession du ballon, on envoie un long ballon à Ibrahimovic ou on mise sur l'explosivité et les dribbles de Pato, Robinho ou Boateng. L'attaque est le joyau de l'équipe : elle est imprévisible. Thiago Silva est un des meilleurs défenseurs axiaux du monde et forme un duo parfait avec Nesta. Point faible, les arrières latéraux : Abate manque de technique et Taiwo fait des erreurs de placement. L'entrejeu vieillissant pourrait rencontrer des problèmes face à des clubs évoluant à un rythme élevé : ensemble, Gattuso, Ambrosini, Seedorf et VanBommel ont 136 ans. En plus, les médians défensifs se ressemblent beaucoup. Milan regrettera les élans de Pirlo, qui a rejoint la Juventus. Enfin, aux postes-clefs, il n'y a pas de doublures de même niveau, sauf en attaque. Il a fait la une nationale quand il a annulé son mariage la veille de la cérémonie. Le joueur de Livourne avait alors 25 ans. En été 2010, on n'a accordé aucune chance à son union avec Milan. Il était certes considéré comme un bon entraîneur mais dans de petits clubs. Il avait accompli du bel ouvrage à Cagliari et avait été élu Entraîneur de l'Année en 2009. Mais comment allait-il s'entendre avec Silvio Berlusconi ? En fait, Allegri a adopté un profil bas tout en imposant sa ligne de conduite et a été champion d'emblée, ce qui n'est pas habituel à Milan : seuls Sacchi et Capello y étaient parvenus avant lui. Il a même osé écarter Ronaldinho, le préféré de Berlusconi - avec succès. Milan a toujours joué un rôle particulier dans la vie d'Allegri : il y a effectué ses débuts en Serie A et a gagné son premier point à ce niveau contre lui. Cette saison, il devra se consacrer davantage à la Champions League qu'au championnat. S'il y réussit, son union sera prolongée.