" A sad day for English managers ". Un sale jour pour les managers anglais, selon Paul Ince, manager de MK Dons, Gareth Southgate, manager de Middlesbrough, et Steve Coppell, leur collègue de Reading, lorsqu'ils ont appris l'engagement de Fabio Capello. Jeudi dernier, la FA et l'Italien ont trouvé un accord pour le poste de sélectionneur que convoitait ostensiblement Capello devant les chaînes italiennes et certains quotidiens anglais, dont The Sun. Après le refus de José Mourinho, qui préfère entraîner un grand club ou l'équipe nationale portugaise, l'ex-coach du Real Madrid est devenu le principal candidat. Il a signé un contrat jusqu'en 21...

" A sad day for English managers ". Un sale jour pour les managers anglais, selon Paul Ince, manager de MK Dons, Gareth Southgate, manager de Middlesbrough, et Steve Coppell, leur collègue de Reading, lorsqu'ils ont appris l'engagement de Fabio Capello. Jeudi dernier, la FA et l'Italien ont trouvé un accord pour le poste de sélectionneur que convoitait ostensiblement Capello devant les chaînes italiennes et certains quotidiens anglais, dont The Sun. Après le refus de José Mourinho, qui préfère entraîner un grand club ou l'équipe nationale portugaise, l'ex-coach du Real Madrid est devenu le principal candidat. Il a signé un contrat jusqu'en 2112. Agé de 61 ans, Capello amènerait des compatriotes dans son sillage. Stuart Pearce, le, sélectionneur des Espoirs anglais lors du dernier EURO, apporterait la touche britannique. Après Sven-Goran Eriksson, le Suédois qui a connu ses principaux succès en Italie, la FA a donc encore jeté son dévolu sur un connaisseur du football transalpin. Un bon choix selon Eriksson, qui considère son collègue comme un des meilleurs du monde. En seize ans, Capello a conquis neuf titres, avec l'AS Rome, Milan et la Juventus ainsi qu'avec le Real - celui de Ronaldo et de David Beckham, qu'il va retrouver, du moins si Capello compte faire appel à un joueur qui gagne des mannes aux States. Beckham est à une sélection du cap des cent. Il pourrait atteindre cet objectif le 6 février contre la Suisse. Ce n'est pas acquis : Capello n'est pas un tendre. Au Real, avant de vendre Ronaldo à Milan, Capello lui avait demandé : " N'es-tu pas honteux d'être aussi gros ?" Capello ne comprend pas que l'Angleterre rate le rendez-vous européen. Il pense le problème plus psychologique que tactique : les stars sont accablées par la pression quand elles portent le maillot national. Beaucoup ne comprennent pas que Capello obtienne le poste convoité par tous. Nul ne met son palmarès en doute : il a gagné la Ligue des Champions avec Milan (4-0 contre Barcelone en 1994) et compte 32 sélections avec la Squadra comme joueur. Il a d'ailleurs marqué lors de la première victoire de l'Italie à Wembley en 1973. Non, c'est son passeport qui dérange. " Quel que soit son palmarès, ce poste devait revenir à un Anglais ", affirme Ince. RYAN GIGGS a été décoré par la Reine d'Angleterre, Elisabeth II qui lui a remis la médaille des Officiers de l'Ordre de l'Empire Britannique pour services rendus au sport anglais. AVRAM GRANT, qui a conduit Chelsea à une série de seize matches sans défaite, a signé un contrat pour quatre saisons. Agé de 52 ans, il a longtemps été considéré comme un entraîneur ad intérim, en attendant que le club londonien trouve un successeur à José Mourinho, mais il jouit désormais de la confiance générale. STEVEN GERRARD a été victime d'un cambriolage. C'est le sixième subi par un joueur de Liverpool pendant un match en déplacement. Le club va engager des gardes privés pour protéger le domicile et la famille de ses footballeurs. L'épouse du médian était à son domicile quand quatre cambrioleurs ont forcé sa porte, volant entre autre les clefs des voitures et sa Rolex. WESTHAM a affronté Everton à deux reprises la semaine passée. Samedi pour les points, mercredi en Coupe de la Ligue. Il a perdu cette joute 1-2. Ce mercredi, Chelsea et Liverpool s'affrontent en quarts de finale de la Coupe. Hier, Arsenal jouait à Blackburn et Manchester City recevait Tottenham. A West Ham, le président Eggert Magnusson a démissionné la semaine dernière. L'islandais a aussi vendu ses parts. Son partenaire de reprise, Bjorgolfur Gudmundsson, reste seul à la barre, y compris pour le nouveau stade. Craig Bellamy souffre encore des abdominaux. L'avant a été opéré en Allemagne en octobre. Il pourrait subir une seconde intervention. Bellamy a coûté 11 millions d'euros au club l'été dernier et n'a entamé que huit matches. PETER T'KINT