Les guichets de Sclessin ont été accessibles aux nouveaux abonnés une journée. Lundi de la semaine dernière, le Standard a écoulé les 400 abonnements non renouvelés et mis un terme à cette vente. Depuis l'année dernière, le directeur général, Pierre François, a introduit un quota maximal de 20.000 cartes annuelles. Il a dû le porter à 20.800 cette saison pour satisfaire à des obligations commerciales. François n'est pas surpris que le Standard ait écoulé autant ...

Les guichets de Sclessin ont été accessibles aux nouveaux abonnés une journée. Lundi de la semaine dernière, le Standard a écoulé les 400 abonnements non renouvelés et mis un terme à cette vente. Depuis l'année dernière, le directeur général, Pierre François, a introduit un quota maximal de 20.000 cartes annuelles. Il a dû le porter à 20.800 cette saison pour satisfaire à des obligations commerciales. François n'est pas surpris que le Standard ait écoulé autant d'abonnements que la saison écoulée : " La seule chose qui nous ait surpris, c'est la rapidité avec laquelle ils sont partis. A quelques exceptions près, chacun a renouvelé son abonnement, même quand beaucoup de gens étaient mécontents du départ de Michel Preud'homme et qu'on ne connaissait pas avec certitude l'identité de son successeur ". Pour la première fois depuis des années, le Standard a augmenté ses prix. Cela n'a pas rebuté les candidats. Le 1er janvier 2003, la direction avait décidé de maintenir le prix des abonnements bas afin de remplir le stade. Et le club n'avait vendu que 8.500 abonnements. Il y a deux ans, ce chiffre est passé à 18.000. L'année suivante, le Standard a décidé de plafonner ses sésames saisonniers à 20.000 afin de permettre aux spectateurs occasionnels de continuer à goûter à l'ambiance de Sclessin. François : " Nous avons décidé d'adapter nos prix au début de la saison passée. L'augmentation moyenne est de 15 %. Elle est plus sensible pour les meilleures places mais nous avons diminué le prix de quelques blocs d'où la vue n'est pas aussi bonne ". Celui qui n'a pas d'abonnement doit se rabattre sur les 5.000 billets qui seront proposés à la vente à chaque match à domicile, visiteurs non compris. La rapidité de la vente renforce la volonté du Standard d'ériger un nouveau stade de 40.000 places vu que le club aurait pu facilement écouler 30.000 abonnements. Il aimerait savoir d'ici le 31 décembre quand et où le nouveau stade verra le jour : " Le 30 juin, la direction transmettra l'étude de recherche d'une location intéressante à un bureau qui devra faire rapport le 30 novembre. Le bourgmestre de Liège a déjà déclaré qu'il souhaitait conserver le Standard sur son territoire. Nous avons reçu des propositions d'autres communes. Nous voulons respecter le planning qu' Alain Courtois a proposé pour le Mondial 2018. Cela signifie que nous jouerons encore trois ou quatre ans à Sclessin ". GEERT FOUTRé