J'imagine volontiers que tout ce qui s'est passé sur le plan judiciaire au Standard la semaine dernière puisse perturber une équipe... mais de là à avoir évoqué l'idée de ne pas jouer en championnat à Lokeren, il y avait un pas à ne pas franchir. Ce fut une réaction à chaud, évidemment. Un acte de révolte qui ne pouvait que retomber. Il y avait trop de choses en cause... dont le public de Sclessin. On dit souvent que c'est le meilleur de Belgique et bien, ce n'est pas usurpé. Malgré les ma...

J'imagine volontiers que tout ce qui s'est passé sur le plan judiciaire au Standard la semaine dernière puisse perturber une équipe... mais de là à avoir évoqué l'idée de ne pas jouer en championnat à Lokeren, il y avait un pas à ne pas franchir. Ce fut une réaction à chaud, évidemment. Un acte de révolte qui ne pouvait que retomber. Il y avait trop de choses en cause... dont le public de Sclessin. On dit souvent que c'est le meilleur de Belgique et bien, ce n'est pas usurpé. Malgré les mauvais résultats et les problèmes, il est toujours là. A domicile avec un tifo impressionnant. Quand on travaille au Standard, la proximité avec les supporters est très intense. Ils ont l'esprit de la fête comme en Italie. Dans tous leurs commentaires, il y a une passion incroyable. Le Standard, c'est leur vie, ça se sent. C'est toujours gai d'aller voir un match à Sclessin. Pour en revenir au terrain, j'entends que Milan Rapaic essuie des critiques. Pourtant, ses débuts avec les Rouches furent positifs. Il apportait quelque chose avec sa technique et ses centres. Il faut voir, évidemment, la motivation exacte d'un joueur qui arrive dans une équipe neuve et qui n'a pas la meilleure condition physique. Il y a tant de choses à découvrir en peu de temps. Il faudra juger Rapaic sur la longueur du championnat. Par rapport à ses qualités, je pense que le Standard constitue un bon choix. Je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas parfaitement s'intégrer dans un 4-4-2 ou un 4-5-1. Ce sont de bons systèmes pour lui, Rapaic n'étant pas un joueur à faire le flanc tout seul pendant tout un match. Mais pour moi, la vraie question de la stabilité du Standard c'est sa régularité défensive. Or là, il a des faiblesses. Les Rouches ont dû encaisser quelques déroutes défensives pas piquées des vers à cause d'un problème de repositionnement, une adaptation les uns aux autres en zone, le contrôle de la remontée offensive, le fait d'éviter de laisser des trous ou des gars isolés en infériorité numérique derrière. Normalement, avec les défenseurs qui sont là ça devrait aller, mais une bonne défense dépend du collectif. Elle est aussi dépendante de l'équipe que l'attaque pour être performante. On en vient donc au système global. De toute manière, on ne peut dire qu'il s'agisse d'un problème de gardien de but. Il n'y a jamais grand-chose à reprocher à un Vedran Runje, qui figure parmi les meilleurs gardiens du championnat en compagnie de Silvio Proto et Bertrand Laquait. Philippe Hereng